• 0-1 révisions français ! figures de style

    Page en construction

     

    Voir mon pdf "FIGSTYLE"

    et aussi [http://gigeoju.eklablog.com/perles-des-slogans-de-pub-p1321276]

    et encore [http://gigeoju.eklablog.com/l-art-de-l-absurde-p1390812] 

    Côté liens d'articles de Projet Voltaire :

    Les Noces funèbres, La vie est belle, Retour vers le futur... Ces titres de films qui ont du style ! (1/2)

    L’Espion aux pattes de velours, La colline a des yeux, L’aventure, c’est l’aventure... Ces titres de films qui ont du style ! (2/2)

     

    Calembour

    Et si [nous parlions] du calembour, ce jeu de mots typiquement français qui s’apprécie à l’oreille. Forçant l’admiration de nos voisins, il est, pour reprendre l’expression de l’auteur américain Isaac Asimov, « la forme la plus noble de l’esprit ». Étonnant, provocant, invitant à la réflexion, le calembour fait sourire et rire, voilà pourquoi nous l’aimons tant. Êtes-vous sûrs de bien le connaître ? Voici ce qu’il faut savoir de ce trublion verbal.

    Voir l'article de Projet Voltaire : Calembour, le mot d’esprit à la française

    Hypallage

    (mot féminin)

    Figure de style associant 2 termes (nom et adjectif) qui d'ordinaire ne vont pas ensemble.

    Exemples

    Un chemin solitaire

    D'un pas rêveur

     

    Pléonasmes

    Même si, au XVIe siècle, le grammairien Vaugelas trouvait qu'unir ensemble, voir de ses yeux, voler en l'air étaient « fort bien dits », on évitera de recourir à des formules qui contiennent la même idée. Parmi les pléonasmes les plus courants, citons :

    la panacée universelle (n'en déplaise à Richard Anthony dans son Sirop Typhon)

    au jour d'aujourd'hui

    opposer son veto

    sur un même pied d'égalité 

    etc.

    Voir aussi orthographe vocabulaire "C'est là que je vais, C'est de ça que je parle"

     

    Prémices, prémisses

     

    Prémices, nom féminin toujours pluriel, désigne les premières manifestations de quelque chose (les prémices de l'hiver, d'une œuvre).

    Jadis, les prémices étaient les premiers‑nés d'un troupeau destinés aux offrandes religieuses.

    Les crocus sont les prémices du printemps.

    « Je ne sais trop pourquoi on veut voir dans l'automne les prémices de l'anéantissement. » (Julien Green)

     

    Prémisse a un sens beaucoup plus restreint : il désigne chacune des deux premières propositions d'un syllogisme, qui en comporte trois.

    Les prémisses sont les propositions d'un syllogisme, lequel a été inventé par Aristote.

    Si l'on a la première prémisse d'un syllogisme et sa conclusion, peut‑on en déduire la seconde prémisse ?

    Voir

    Héros et récits

    Le TOUT est plus grand...

     

    Pour ne plus confondre les deux orthographes, retenez cette phrase : « J'ai reçu les prémices du dernier tome de Harry Potter et j'en fais mes délices. »

     

    Penser autrement

    à lire !!!

    [https://echelledejacob.blogspot.fr/2018/05/penser-autrement-la-logique-tetravalente.html]

    Un extrait d'échanges

    Petite devinette logico-théologique :
    – Un homme est un homme car il nait du ventre de sa mère (avec cordon ombilical etc.)
    – Sachant que Dieu a créé l’homme à partir de l’argile (- Selon la bible - sans me référer à la traduction sumérienne de l’argile.)
    – Adam est-il un homme ?
    Car s’il est un homme il aurait dû naitre d’une femme. (et qui est Dieu…)
    Et s’il n’est pas un homme que sommes nous ?

    Sommes-nous des hommes ?
    Ne sommes nous pas des hommes ?
    Nous ne sommes pas vraiment des hommes
    Nous sommes des hommes, sans l’être… (yann 27 avril 2009)

    pred4ever :

    @yann : l’exposé n’est pas clair enfin pour moi, je verrais plus logique ceci, tout simplement basique :

    1 – L’homme est vrai, et DIEU est faux
    2 – DIEU est vrai, et l’homme est faux
    3 – DIEU et L’ homme sont faux tous les 2
    4 – DIEU et l’homme sont vrais tous les 2
    (chacun à leur manière, ou à des niveaux différents)

    car avec ta notion de ”pas vraiment ” c'est flou ^^

    yann :

    @pred4ever, effectivement, l’exposé est brouillon. En fait je raconte cela pour faire réfléchir à toutes les personnes qui prêchent la “bonne” parole à Madagascar.
    Je voulais juste montrer qu’il est difficile de démontrer qu’Adam est notre père à tous, par conséquent que la bible n’est pas logique, que Dieu n’est pas ce qu’on y affirme en effet,
    Si Adam est le père de tout homme il devrait naitre du ventre de sa mère (comme tout homme),
    or si nous sommes tous ses enfants alors nous devrions naitre comme lui, donc nous ne sommes pas ses enfants.
    Nos origines ne sont pas “logiques” et ce que la bible nous raconte n’est pas cohérent. Nous le savons presque tous.

    si j’applique la logique tétravalente à cette idée, je dirai :

    1 – L’homme est vrai, et ADAM est faux
    2 – ADAM est vrai, et l’homme est faux
    3 – ADAM et L’ homme sont faux tous les 2
    4 – ADAM et l’homme sont vrais tous les 2

    Par vrai= vrai homme, faux=faux homme.

    Au final, ou nous suivons la logique binaire croyant vs athée ou existe-t-il une autre réalité ?

    Est ce que cela te convient mieux ?
    Néo, est ce que mon raisonnement est tétravalent, ou est ce que je n’ai rien compris ? (dans ce cas peux tu éclairer ma lanterne)

    0-0-définitions citations diverses et variées

    La légende du Roi des Singes

    C'est la plus célèbre légende asiatique, celle de Son Goku, le roi des singes, à l’origine de Dragon Ball et de tant d’autres récits modernes !

    Sophisme

    Un sophisme est une argumentation à la logique fallacieuse : un raisonnement qui cherche à paraître rigoureux mais qui n'est en réalité pas valide au sens de la logique (quand bien même sa conclusion serait pourtant la "vraie"). À la différence du paralogisme, qui est une erreur dans un raisonnement, le sophisme est fallacieux : il est prononcé avec l'intention de tromper l'auditoire afin, par exemple, de prendre l'avantage dans une discussion. (Wikipédia)

    Voir

    Définitions

    Révisions français ! orthographe vocabulaire

    Sophismes

    Syllepse

    (mot féminin)

    Figure de style dans laquelle on considère le sens et non la grammaire.

    Minuit sonnèrent (beaucoup de coups)

    Elle a l'air inquiète (c'est une femme)

    La sentinelle qui le premier... (c'est un homme)

    Voir [http://gigeoju.eklablog.com/0-1-revisions-francais-orthographe-vocabulaire-p1336018] "... a l'air..." "La plupart" "Plus d'un" "Trop de"...

     

    __________

    [http://gigeoju.eklablog.com/0-1-revisions-francais-orthographe-vocabulaire-p1336018]

    [http://gigeoju.eklablog.com/0-definitions-citations-diverses-et-variees-p1349786]

    [http://gigeoju.eklablog.com/francais-regards-sur-notre-francais-p1303278]

     

     

     

    haut de page