• 2018 Gilets Jaunes

    J'ai transféré de Réflexions de 2018 T4 11-nov. des infos concernant Les Gilets Jaunes, ce mouvement de grande ampleur si important pour la France, et qui mérite sa « page » à lui.

    « Tout obstacle renforce la détermination.
    Celui qui s’est fixé un but n’en change pas. »
     
    Léonard de Vinci

    Samedi 17 novembre 2018 : naissance du mouvement

    Le contexte

    « J'ai comme vous un sentiment étrange. Comme si le pouvoir, le vrai, voulait nous pousser à cette fameuse GUERRE CIVILE, dont personne ne veut, mais à laquelle on nous habitue peu à peu, à tout propos, depuis quelques années. Comme vous je me demande POURQUOI. Dans quel but. »

    2018 Gilets Jaunes 17 novembre

    Paul, 1er décembre 2018, dans L'Échelle de Jacob (citation et photo)

    Voir aussi

    Une troublante similitude

    des répliques [archive] dans “Robin des Bois

    Prince Jean : Les taxes ! Les taxes ! Magnifique !
    Triste Sire : Sire ! Vous avez un merveilleux don pour inciter les pauvres à donner leur argent.
    Prince Jean : Mon terme préféré, je dérobe aux pauvres pour nourrir les riches.

    0-0-citations diverses et variées

    Ses sujets sans défense ont payé cher ses humiliations.

    « "Pressurez jusqu’à épuisement ces insolents, ces vilains musiciens !"

    Misère de misère, le Prince Jean n'a point en vain menacé.

    Ses sujets sans défense ont payé cher ses humiliations.

    Vous pouvez m'en croire.

    Des taxes, des taxes, des taxes.

    Il taxait jusqu'au cœur et à l'âme de la population de Nottingham.

    Qui point ne pouvait payer allait en prison. »

    Les Animaux malades de la Peste

    [lafontaine.net]

    Cette fable provient d’une ancienne tradition médiévale. La Fontaine ajoutera cependant une trouvaille de son cru, le tribunal des animaux. Beaucoup verront dans le Lion un portrait du roi Louis XIV et mettront en parallèle cette fable et les nombreux pamphlets qui circulaient contre celui-ci pendant l’affaire Fouquet (auquel La Fontaine gardera toute son amitié jusqu’à sa mort). On retrouvera dans cette fable une moquerie subtile du manichéisme politique et de la subtilité et les artifices des juristes du temps.

    Vu dans Antispécisme !!!

    Actuellement en France

    Voir des documents - liens externes

    Vous devriez regarder de plus près le programme économique de Macron qui propose d’ubériser les banlieues des mégalopoles françaises (celles où se trouvent la diversité) en proposant une fiscalité nulle et des boulots sans qualification avec une couverture sociale minimale (droits à la retraite et cotisations sécu..) avec parallèlement des classes moyennes qu’on trouve beaucoup plus dans la France périphérique qu’il va accabler d’impôts afin de rattraper le manque à gagner...

    Réflexions de 2018 T4 11-nov.

    Sur le porte-avion Charles-de-Gaulle, Emmanuel Macron a fait son mea culpa : il n’a "pas réussi à réconcilier le peuple français avec ses dirigeants". Réelle prise de conscience ou énième coup de com’ ?

    Au moment où Brigitte Macron et Marlène Schiappa se battent pour faire interdire la fessée, Emmanuel se prend une belle déculottée sous la forme d’une chute sondagière brutale (décrochant à 25% d’opinions favorables) dans laquelle il entraîne Édouard Philippe et Bruno Le Maire. "Nous sommes sur la bonne voie, nous garderons la même trajectoire", affirme leur comparse François de Rugy.  
    Le soir du 17 novembre, l’ambiance au dîner à l’Élysée ne fut pas bonne. Quand on fut énarque et inspecteur des finances, on n’aime pas s’entendre dire qu’on ne sait pas gérer le pays, surtout par ces « fumeurs de clopes qui roulent au diesel » que sont les Gilets Jaunes, comme dit Ben Gamin Grivaux. 
    Le Winner de la start-up française, quelques jours plus tôt, faisait fuir Poutine arrivé en retard aux Champs-Élysées et parti avant la fin de la cérémonie parce que lassé d’écouter les bullshits de Macron. Il insultait Trump en le qualifiant d’ennemi peu avant son arrivée, puis en lui imposant sous le nez une pétasse spécialement importée des États-Unis où elle s’est rendue célèbre en chantant « Trump est un tyran, Trump est un salaud ». Pour finir, il humiliait le président serbe (dont le pays a donné 1,2 million de morts pour la France en 14-18) en le reléguant dans une tribune secondaire, alors qu’il mettait le musulman mafieux président du Kosovo au premier rang de la tribune officielle...

    Voir aussi

    Gilets Jaunes et FAQ

     

    Samedi 17 novembre 2018 : naissance du mouvement Gilets Jaunes

    19 novembre

    Gilets jaunes : ah, le méchant peuple qui n’est pas content de ses élites ! (Causeur)

    Succès populaire national, la marche des gilets jaunes a dû faire avec le mépris du gouvernement et de ses porte-paroles médiatiques. Les black blocs oui, les gilets jaunes non ? [...]

    Le mépris lasse

    Réflexions de 2018 T4 11-nov.

    Incompréhension. Mépris. Mépris symbolisé par le dessin grossier et tellement révélateur du caricaturiste Xavier Gorce qui a déclenché des réactions immédiates sur les réseaux sociaux et qui a le mérite de parfaitement bien représenter ce dédain bobo pour une France périphérique et déclassée dont on a pourtant de la peine à croire qu’il soit si caricatural et bas de plafond. [...]

    Une réflexion de N. Polony (Marianne) rapportée par l'internaute Gigda :

    « Peu importe ce qui sortira politiquement de tout cela. Cette révolte est un des soubresauts de ces insurrections qui naissent dans tous les pays occidentaux. Mais justement, ces soubresauts se font en dehors des partis, en dehors des syndicats, en dehors de tous ces corps intermédiaires qui ont renoncé à penser une alternative au système néolibéral capable de répondre aux aspirations d’une majorité de citoyens, pouvoir vivre, travailler, perpétuer une culture dans un modèle de société fondé sur la liberté, l’égalité et la fraternité. Ces soubresauts, s’ils ne sont pas pris en compte, peuvent se transformer en éruption. Certains se sont plu à souligner la radicalité du mouvement. Le sentiment d’impuissance et d’abandon engendre la radicalité. Le mépris de classe engendre la radicalité. De là naissent les révolutions. À nous de savoir si nous voulons reconstruire une véritable démocratie ou si nous continuons à ne pas voir les fissures de ce chaudron bouillonnant et au bord de l’explosion. »

    20 novembre

    Les médias et la « radicalisation » des gilets jaunes [archive]

    « À vouloir étouffer les révolutions pacifiques,
    on rend inévitables les révolutions violentes
    »
    (JFK)

    Le traitement médiatique du mouvement des « gilets jaunes » réserve une large place aux « débordements » et « violences » accompagnant certains blocages [...]. Les mots employés par les médias pour qualifier le mouvement ne sont pas anodins, ce sont parfois les mêmes qui sont utilisés pour parler du terrorisme… [...]

    Le terme de radicalisation a des connotations spécifiques puisqu’il renvoie, dans le lexique actuel, à la thématique du djihadisme. Il permet donc, sans subtilité aucune, d’établir une insidieuse relation entre « gilets jaunes » et terroristes islamistes.

    [...]

    Le mouvement des « gilets jaunes » présente, en fait, les mêmes débordements que tous les mouvements de masse. Dans la mesure où il y a partout des gens violents, racistes etc., il est normal qu’on en trouve parmi les « gilets jaunes ». Peut-on vraiment caractériser un mouvement social à partir d’anecdotes du type : « à Bourg-en-Bresse, un couple homosexuel agressé », ou « à Cognac, une femme noire victime de propos racistes » ? « Un », « une » : comment ne pas voir dans le fait même d’ériger en gros titres ces incidents une volonté de discréditer le mouvement ? ...

    21 novembre

    Pourquoi ce n’est sans doute pas une révolte mais une révolution (Insolentiae) [archive]

    Réflexions de 2018 T4 11-nov.

    Désolée, mais je ne supporte pas la tête de macron ; alors je l'ai "coupée"...

    Au contraire de 1789, la France n’est pas autarcique, quid du renversement du pouvoir et de l’anarchie ? Plus de problème de diesel il n’y aura, plus d’approvisionnement, effondrement de l’euro, hyperinflation, les sans-dents n’auront pas plus de dents mais ils n’en auront pas besoin puisqu’ils n’auront plus rien à bouffer non plus.(internaute Millstone)

     

    Chroniques de Charles Sannat Insolentiae

    Cette chronique est aussi la vôtre. Vous pouvez passer vos messages ou faire part de vos informations, témoignages ou initiatives dans les commentaires. Ils seront tous publiés sous réserve de respecter la législation à savoir pas d’incitation à la haine de quoi que ce soit, blablablablabla vous connaissez la petite musique. Pensez à utiliser des pseudos. C’est bien les pseudos. À bon entendeur salut !! Charles.

    « FACEBOOK : NON Ne parlez de rien de ce que vous faites, voulez faire ou qui vous voulez rencontrer sur Facebook. SOUS AUCUN PRÉTEXTE. Découragez très activement les Gilets Jaunes que vous rencontrez de parler sur Facebook : tout y est surveillé en temps réel par la police politique. Communiquez par écrit via une application de cryptage : https://www.signal.org (pas Telegram) pour vos smartphones et https://ricochet.im pour vos ordinateurs. » (internaute Poum 22/11/18)
     

    Chroniques de la Révolte(ution) jour 4 (21 novembre 2018)

    « L’art de la guerre chinoise et appliquée par les Viêt : Ne pas laisser dormir l’ennemi. Les forces de l’ordre récupèreront moins vite que le peuple qui a ses retraités payés pour bloquer la semaine, ses étudiants pour bloquer, ses salariés en RTT pour bloquer, les sdf pour bloquer et les salariés pour bloquer le weekend. LE peuple a compris que c’est le système des 3 fois 8 qui marche pour user très vite les forces de l’ordre et que n’ont jamais su appliquer les syndicats car il ont toujours travaillé sur du catégoriel et non sur du global... » (internaute Aab 21/11/18)

    Le populisme nationaliste est là pour rester mais la gauche ne le comprend pas (L'Échelle de Jacob 21/11/18). Extrait :

    « ... La gauche a toujours lutté pour conférer un sens au populisme national qui cherche à donner la priorité à la culture et aux intérêts de la nation, et promet de donner la parole à un peuple qui se sent négligé, voire méprisé, par des élites distantes et parfois corrompues ou intéressées. Et les penseurs, écrivains et groupes contemporains de gauche souscrivent à un certain nombre de théories qui sont toutes erronées. Ils prétendent que ce changement n’est qu’une réaction de courte durée contre quelque chose – qu’il s’agisse des immigrants ou du « système » – plutôt qu’un vote positif pour ce que les populistes nationaux offrent, non seulement des politiques d’immigration plus restrictives, mais aussi un système politique plus réactif et une politique économique plus réaliste... » 

     

    Chroniques de la Révolte(ution) jour 5 (22 novembre 2018)

    Les manifs qui marchent ne sont pas de gauche (Causeur)

    Les députés LREM déboussolés face au mouvement des "gilets jaunes" (francetvinfo.fr)

    « Vraiment des abrutis ou des sourds ces députés, toutes tendances confondues, c'est pourtant élémentaire et à la portée de n'importe quel Français ayant été jusqu'en CM2 : Chaque citoyen se trouve devant une équation basique et incontournable : Combien je gagne et combien je dépense pour subvenir aux besoins élémentaires de ma famille ! Si le résultat est négatif, alors il y a un gros gros problème, vivre me coûte plus cher que ne me rapporte mon travail ou mes indemnités chômage... VOALA la réponse aux évènements en cours ! RDV à Paris samedi ! » (L'Échelle de Jacob)

    C'est pas des "professionnels", cette bande hors sol de l'entre soi parisien. Pas étonnant qu'ils soient "désemparés", ils n'ont aucune éducation politique, mais aussi (et surtout) "humaine"... (ma réaction)

    En Belgique, Macron drague les évadés fiscaux. Un affront aux gilets jaunes (Bon Sens)

    « Décidément, Emmanuel Macron est définitivement hors-sol. Alors qu’une mobilisation sans précédent a lieu en France pour le pouvoir d’achat avec le mouvement des gilets jaunes, le président de la République a de nouveau dérapé à l’étranger. »

    Jean Lassalle : le député en gilet jaune "fier", mais puni par une amende (L'Internaute)

    2018 Gilets Jaunes 17 novembre

    Nos régions ont du talent.
    (internaute Error 404 sur Twitter le 23/11/18)

    « Lors des questions au gouvernement, Jean Lassalle est apparu vêtu d'un gilet jaune. Sanctionné pour ce "coup de com", le député a réagi... »

    Montélimar : les CRS interviennent devant Amazon pour déloger le barrage filtrant des gilets jaunes (Le Dauphiné)

     

    Chroniques de la Révolte(ution) jour 6 - Préparation du 24 (23 novembre 2018)

    Suggestions et conseils d'internautes

    Pratique et prévoyant

    Cette journée risque d’être longue ; n’oubliez pas de prendre avec vous une bouteille d’eau et un bon casse croûte ! Et j’ai envie de rappeler le mot d’ordre… Pas de violence, pas de dégradation ! UNITÉ, UNITÉ, UNITÉ. Et pourquoi pas dans les moments critiques, des slogans « CRS AVEC NOUS » « GENDARMERIE AVEC NOUS » (Philippe O.)

    Et comme il risque d’y avoir de la casse, emportez avec vous un kit de secours, compresses, pansements compressifs, gants, bandage, garrot (si vous savez vous en servir), etc. Et un secouriste a minima par groupe. (Vikland)

    Conseil (que je trouve) judicieux

    Message à la majorité silencieuse sympathisante qui pose un gilet jaune sur le tableau de bord : Sans monter sur les barricades pourquoi pas se promener avec le Gilet Jaune afin de manifester notre ras le bol de la politique de Macron ? (Schnupsy)

    D'autres conseils (vus ailleurs)

    "Si vous soutenez le mouvement des GJ et ne pouvez vous rendre sur les lieux de blocages, faites comme moi, accrochez un joli gilet jaune à votre fenêtre !" (vu sur Facebook)

    2018 Gilets Jaunes 17 novembre

    Masque de protection à fabriquer soi-même (YouTube)

    "Ce masque simple à fabriquer offre une bonne protection contre les gaz lacrymogènes ou poivrés !"

    "Bonjour Charles [voir plus bas] Super-idée votre chronique de la Révolte(ution). Les Gilets Jaunes connaissent-ils les 'Flash Manifestations' (rassemblement festif - pas pour casser - en un lieu déterminé annoncé dans l’heure) ? Il ne semble pas y avoir encore eu. Le gouvernement doit pourtant trembler devant ce type de manifestation" (commentaire d'Éric) 

    Des programmes

    Attention de ne pas se tromper de cible. Il ne faut pas s’auto-étrangler en empêchant les Français de continuer à travailler (un blocage national signifie aussi la faillite de petites entreprises). Par contre, empêcher les rentrées d’argent du gouvernement (vendu à l’Europe) est le seul message qu’il comprenne. Donc :

    – retour au troc ou paiement en liquide (plus de traces pour la fiscalité)

    – bâchage (et non détérioration) des radars

    – décrochage des drapeaux européens

    – vote anti-Europe (et traitres) à toutes les prochaines élections

    – déclaration minimaliste au fisc

    – jeter sa télé et faire des lectures pour ne plus être un mouton ! (Stéphane)

    [...] Je me permets de vous soumettre un rdv samedi/dimanche devant la maison de la radio à Paris pour (entre autres) :

    – Négocier un temps de parole Citoyen sur les ondes

    – Destituer Macron et mettre en place un conseil de transition ou au minimum qu’un référendum d’initiative populaire « décent » soit inscrit dans la constitution

    – Mettre en place une constituante

    – Rédiger une Constitution Citoyenne à l’échelle nationale

    Cet événement mis en place depuis plusieurs années par Sylvain Baron ne manque que de bonnes volontés pour avoir l’ampleur qu’il mérite. Peut-être que, cette fois, avec les gilets jaunes, ce sera la bonne ! Dans tous les cas pas de révolution ou de changement de paradigme sans prévoir et construire une Constitution Citoyenne. Et donc la première Démokratie [sic]... (Seb)

    ... ce qui manque aux gilets jaunes c’est le référentiel commun à chacun d’entre nous : la permaculture de l’être humain. sous la forme des trois lois de la vie. c’est tout à fait adapté au mouvement gilets jaunes Quand on prend le temps d’étudier toutes les implications de ces « trois lois de la vie ». c’est un véritable virus pour le système. à la fois très simple et très performant, Cela donnerait une clarté d’action en la place que chacun occupe… Chaque individu, quelle que soit sa position, peut alors interagir suivant le référentiel commun à tous. Des actions qui s’autorégulent partout et tout le temps… Je rêve ? … qui va enfin explorer la permaculture de l’être humain ? pour que la conscience émerge là où je suis… (Eti)

    La Loi !?

    À appliquer sans modération : Constitution de 1793 en son article 35 : Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. (Aline P.)

    « Évitez les confrontations » [...] ralentissez la machine c’est 100% LÉGAL, roulez comme papy 20Km/h en-dessous de la vitesse autorisée, ça prend du temps de dépasser sans en avoir l’air -) et on fait des éco. de carburant, en roulant roue libre (Savonarole)

    Voir Art.68 de la Constitution - Destitution

    Climat délétère

    Je reste éberlué par nos maires. Convoqués non invités ils ont attendu 45 minute leur hôte… Personnellement face à autant de « désinvolture » je serais parti sans attendre. Toutefois cela en dit long sur la manière dont le pouvoir traite même les maires… (Deluard)

    « Les blacks blocks veulent tout casser » [...] il faut bien comprendre que les « blacks blocks » sont tout le contraire des gilets jaunes ! N’oubliez surtout pas qu’ils sont soutenus par le financier mondialiste Soros !! Ils roulent pour le capitalisme et la finance mondiale cosmopolite !!! Ils approuvent et soutiennent l’invasion de l’Europe. Je veux me tromper mais vous verrez qu’ils feront tout pour torpiller la manif des « gilets jaunes » ! Donc demain les « gilets jaunes » seront pris entre deux feux, d’un côté la police, de l’autre les « bb ». Et je crains fort que les « gilets jaunes » auront plus à souffrir des « bb » que de la police. (Bonanza)

    Blocage des gilets jaunes : le direct, quels blocages prévus samedi 24 novembre ?

    Pénurie d'essence : la carte des stations touchées, cela va-t-il durer ?

    Lieux Communs : « Gilets jaunes » : la démocratie directe en germe ?
    20 novembre 2018 Lieux-Communs

    Faccebook Info gilets jaune : ATTENTION PARTAGER SVP...

     

    24 novembre

    De la crise symbolique à la crise politique (L'Échelle de Jacob)

    Telle sera donc l’image que l’on gardera de la manifestation des Gilets Jaunes à Paris, le 24 novembre 2018 : un Président de la République isolé, barricadé dans l’Elysée. Cette image est terrible.

    Elle détruit tout ce que ce Président, qui ne pense que communication, avait tenté de construire depuis son élection. Symboliquement, elle acte l'identification d'Emmanuel Macron avec ce qu'il y a pu avoir de plus haï dans l'histoire de France.

    Bien sûr, il y a eu des incidents violents. La colère accumulée depuis de nombreux mois ne pouvait pas ne pas s'exprimer. À cela, ajoutons la possibilité que des provocateurs, ceux que l'on appelle les « Black Blocs » se soient joints à la manifestation. Mais, l'image d'un Président éloigné à ce point du peuple qu'il doive s'en protéger restera. [...]

    Article paru dans Spoutnik-français, ce 24 novembre 2018, sous le titre : « Les Gilets Jaunes à Paris : de la crise symbolique à la crise politique ».

    Source : Dedefensa.org

     

    Chroniques de la Révolte(ution) jour 8 (26 novembre 2018) 

    Réactions...

    Franchement entre un rond-point bloqué et un centre commercial quand même fréquenté on se croirait dans un pays schizophrène incapable de lutter pour un but commun. Comment ne pas voir une scission entre les manifestants et ceux qui continuent à consommer ? Ce qui est choquant c’est plutôt les millionnaires toujours plus riches (des millions nom d’un chien !!!) et de voir ce pays déstructuré par l’immigration massive non choisie. Franchement on est mal. (Smaplv)

    Ça ne sert à rien de parler de consommation et de caddies remplis à ras bord si on ne parle pas du contenu. Il faut bien se nourrir à un moment non ? Les mecs s’amusent sur le passage piéton pendant que leur femme (ou leur mari) est dans le supermarché pour faire les courses, c’est ça la réalité, personne ne me fera croire qu’ils mangent des cailloux ou qu’ils ont une réserve de plusieurs semaines chez eux. (Hervé)

    Comment peut-on laisser croire que nos politiques vont être capables de Gérer le CLIMAT, alors qu’il ne sont pas capables de gérer le pays sans accroître son endettement. Le Climat est devenu un prétexte à taxer. Comment peut-on se laisser submerger par ce concept fumeux de l’idéologie écologique, la transition écologique, concept qui ne veut rien dire, sinon servir de prétexte à taxer. Ce matin, je viens de recevoir la facture d’électricité de la minuterie de l’immeuble : 36,28€ TTC dont 10,08€ d’électricité et 26,20€ de taxes pour brasser du vent. À force de brasser du vent, le vent de la colère se lève. (Floriot)

    Comment se sont passées les quelques heures avant le rassemblement de samedi
    [24 novembre 2018] (L'Échelle de Jacob)

    Le Comité Adama appelle à manifester avec les Gilets jaunes (RT France)

    « Certainement bien conseillé, le comité Adama Traoré antifasciste, raciste anti blanc, veut se joindre aux Gilets-Jaunes. Le jeune homme, abattu par les gendarmes, avait un casier long comme le bras de mon voisin... Le moins que l'on puisse dire est qu'il n'y a pas convergence d'intérêts ! S'il y a injustice, l'affaire est en cours, cela reste une affaire personnelle, elle n'est pas une cause nationale. Ou l'art de dresser les uns contre les autres. Cette situation est amenée pour prouver combien les Gilets jaunes sont racistes.  Diluer ou diviser pour mieux régner. »  Une lectrice (L'Échelle de Jacob)

    Gilets jaunes : « Ces types de mouvements vont se multiplier dans les mois à venir »

    Remarque de L'Échelle de Jacob

    « Médiapart est au service du mondialisme migratoire à tout crin. Se méfier des déclarations d'intentions lorsqu'elles s'appliquent également à l'envahisseur exotique. »

     

    28 novembre

    Macron, entre renoncement et fuite en avant (Contrepoints) [archive sans la vidéo]

    Les taxes qui « tuent » le budget des ménages sont de 5 milliards par an. M. Macron annonce qu’elles passeront à 7 puis 8 milliards par an. En fait d’énergie, le bateau de M. Macron paraît bien mal assuré.

    Face à la radicalisation du pouvoir, la révolte fiscale va s'accentuer
    [https://www.youtube.com/watch?v=lqrIT1l-Erk]

    On reste interdit devant l’amateurisme de l’intervention de M. Macron ce 27 novembre [2018] sur le thème de la « transition énergétique ».

    D’une part M. Macron renonce à l’objectif sacro-saint de ramener la part du nucléaire dans la production électrique à 50 % en 2025. Cet objectif avait été répété, martelé, présenté comme inéluctable, impératif, à la fois moral, économique et ambitieux. Il est annulé, abandonné, d’un coup d’un seul. L’objectif est reporté de dix ans — un siècle, en politique — à 2035. Mais quelle est encore la crédibilité de cette politique au « jugé » sur la question cruciale du nucléaire, dernier avantage comparatif de l’économie française ? Quelle « visibilité » offre ce Prince mal assuré aux producteurs du nucléaire français, soumis depuis tant d’années à l’arbitraire des effets d’annonces politiques ?

    Réponse aux gilets jaunes : avec Macron, on tourne en rond (Causeur)
    [archive sans la vidéo]

    « On tourne en rond, on tourne en rond, on tourne en rond... 
    Comme sur un rond-point
    ... »

     La transition énergétique, un sacrifice humain (Causeur)

    Personne ne conteste qu’il faille lutter contre la pollution. Mais le pouvoir a tenté de discréditer, dénaturer, voire diffamer un mouvement social spontané rare que les historiens étudieront longtemps, celui des gilets jaunes. Le pouvoir a refusé de l’écouter feignant de croire qu’il ne visait que le prix du carburant et, suivi par des intégristes très sélectifs de l’environnement, a critiqué vertement ou méprisé des hommes et des femmes « égoïstes », qualifiés de « peste brune » [...]

    Le « contrat social » né en 1790 lors de la fête de la Fédération est foulé aux pieds depuis 40 ans. La Fayette avait réussi, le 14 juillet 1790, à rapprocher toutes les forces vives du pays. Du roi à l’armée et aux clercs, des puissants aux bourgeois et au peuple : « Nous jurons de rester à jamais fidèles à la nation, à la loi et au roi [l’État], de maintenir de tout notre pouvoir la Constitution décrétée par l’Assemblée nationale et acceptée par le roi et de protéger conformément aux lois la sûreté des personnes et des propriétés, la circulation des grains et des subsistances dans l’intérieur du royaume, la prescription des contributions publiques sous quelque forme qu’elle existe, et de demeurer unis à tous les Français par les liens indissolubles de la Fraternité. » Une sacrée leçon.

    2018 Gilets Jaunes 17 novembre

    Serment de La Fayette à la Fête de la Fédération
    Musée de la Révolution française

    Réactions...

    Le CO2 atmosphérique n'est pas un polluant. C'est un nutriment indispensable à la vie végétale. L'urgence est d'abroger la loi de 2015 relative à la transition énergétique qui détruit le tissu économique et social de la France. (Cynorrhodon)

    Nolens à Cynorrhodon : Exact. Et le CO2 est la conséquence du réchauffement, pas la cause, mais allez expliquer ça à un écolo, il vous traitera de facho (si, si !!!) 

    Voyez aussi le commentaire de Franck dans un autre article de Causeur

    29 novembre

    Leur "écologie" est une escroquerie, vite du diesel et des clopes ! (Causeur) [archive]

    « Contrairement à ce qui est présenté dans la plupart des grands médias, il n’y a pas d’abord de vérité scientifique sur le sujet de l’évolution du climat et de ses possibles causes anthropiques. L’écologiste que je suis et qui n’avait jamais songé à remettre en cause les conclusions du Groupe Inter-Gouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC), a été récemment ébranlé par la découverte du mouvement des "climato-réalistes". Derrière eux ne se cache aucun lobby et la critique qu’ils opèrent de la thèse officielle n’est pas irrationnelle ; elle est argumentée. Ils démontrent que des raisons naturelles peuvent expliquer les modifications du climat et que la présentation des "faits" par les instances gouvernementales et les médias ne relève pas toujours, loin s’en faut, d’un traitement objectif. »

    Lire l'excellent commentaire de Franck

    L'article est d'autant plus juste que la taxe carbone ne se justifie pas car nous allons vers un refroidissement climatique proche.

    Tout le monde ou presque se trompe sur le climat, en particulier sur le rôle des émissions de CO2.

    Je conçois que cette affirmation va déranger quelque peu les béni-oui-oui de la religion climatique, et pourtant…

    Le CO2 présent dans l'atmosphère n'est pas la cause du réchauffement de la planète mais sa conséquence...

    Autres commentaires et documents allant dans ce sens

    « CO2 n'est pas un gaz toxique. Il entre dans la composition du sang en quantité bien déterminée et remarquablement stable... Les suffoqués ne sont pas sauvés par une administration de O2 , mais on leur insuffle du CO2 »

    Lu dans Les paradoxes de la respiration (pdf, page 3)

    Voir aussi, de Yantra : Respiration 2 asphyxie

    La consommation de l’énergie est un vecteur essentiel de réchauffement et producteur de CO2, mais il faut pousser la recherche dans le domaine des EnR surtout le solaire CSP [...]

    Commentaire de Cherni Mansour (30 novembre 2014) dans Comment éviter les intoxications au monoxyde de carbone en hiver ? (notre-planete.info)

     

    30 novembre

    De la dette aux révoltes (Insolentiae)

    Réactions...

    Vous oubliez une possibilité [...] utilisée plusieurs fois sans l’histoire (cf. L’or des Templiers ou les biens de l’Église) : la spoliation. La question est de savoir qui pourrait être désigné à la vindicte populaire et spolié. Les banques ? Qu’en dites-vous ? (Spring)

    Les taxes et les impôts augmentent… la dette également ! où est l’erreur ? À mon avis, 2 causes essentielles : la gabegie due à l’incompétence d’une soi-disant élite qui est là pour faire des dégâts pendant une durée déterminée à l’avance (les législatures) et les privilèges que s’accorde sans contrôle cette "élite". Il y a 3 siècles, le peuple abolissait les privilèges mais ne retrouvait pas la compétence ni la morale… l’homme est ainsi fait ! seules les guerres fabriquent de la morale… pour quelque temps !!! (Guerbert)

     

    Samedi 1er décembre 2018

    ♪ Paris en colère ♪

    Il s'agit plus précisément, en ce qui concerne les événements actuels, de la colère à Paris. Mais Paris, c'est la capitale de la France, le fief de qui fâche. Paris en colère, colère à Paris, c'est la France en colère...

    2018 Gilets Jaunes

    Le blanc du drapeau national représente historiquement le roi, le bleu et le rouge étant les couleurs de Paris, celles du peuple. Notre drapeau signifie que le pouvoir est encadré par le peuple. Il faut effectivement redonner du sens à notre drapeau : le peuple est au-dessus de ceux qui gouvernent, et pas l'inverse. De Gaulle a donné la parole au peuple à de nombreuses reprises, et a décidé de partir quand il a perdu sa confiance, alors qu'il pouvait encore rester plusieurs années au sommet. Macron pense qu'aller à Colombey suffit pour être gaulliste. Eh non, ça suffit pas ! (Commentaire de À mon humble avis dans Causeur [archive sans la vidéo])

    J'ai reçu l'e-mail suivant (03/12/18), désolée je n'ai pas retenu le nom de l'expéditeur...

    « Tout est écrit et dit sur cette journée d'insurrection à Paris. Chacun a sa propre opinion de ces événements dramatiques et la mienne n'a pas d'importance. Les images parlent d'elles-mêmes. Reste à savoir comment nous allons sortir de cette situation explosive :

    1. si certaines demandes des gilets jaunes sont légitimes, il va falloir néanmoins qu'ils se décident, entre les revendications et l'insurrection et qu'ils s'expriment pour condamner ou pas la violence.

    2. La violence est inacceptable et l'ordre doit être rétabli.

    3. Le gouvernement doit enfin s'attaquer aux vraies réformes et en particulier aux réductions des dépenses de l'État pour pouvoir baisser les impôts, une urgence. »

    « Le principe de subsidiarité pour sortir de l'insurrection et éviter la révolution ! » L’édito de Charles SANNAT 

    [https://insolentiae.com/le-principe-de-subsidiarite-pour-sortir-de-linsurrection-et-eviter-la-revolution-ledito-de-charles-sannat/] [https://archive.is/Jmw8l]

    2018 Gilets Jaunes

    [...] Il est important de rappeler ce qui se joue collectivement. Comme il était à redouter, ce qui devait arriver arriva. C'est, pour le moment, une évidente insurrection. Elle n'est pas localisée aux Champs-Élysées, comme les caméras de médias tellement parisiens et parisianistes peuvent le montrer ou le laisser croire. Elle touche tout le pays... [...] 
    Si [l'oligarchie] n’entend pas la sourde colère du peuple, il se passera la même chose qu’à chaque fois : une révolution. Et quand la France se soulève, ce n’est jamais pacifique ni de tout repos. Ce n’est donc pas souhaitable. La réponse politique est donc urgente. (Insolentiae 03/12/18)

    Réactions...

    Extraits du commentaire de Pat.M : "Je suis en colère depuis 3 semaines car ce mouvement n’est ni bon sur le fond, ni sur la forme.
    Sur le fond [...] les gens doivent arrêter de penser que c’est Macron le responsable de cette situation. Il n’est qu’un pantin du système.
    Sur la forme, il faut ARRÊTER les manifs qui attirent les casseurs, détournent le débat : les gens au final ne retiennent que les violences. Et pendant ce temps, la dette se creuse toujours plus car qui va payer ?
    Il faut IMPOSER un débat télé, mais avec des gens qui connaissent l’origine de la dette et comment nous en sommes arriver là (genre l’origine du mondialisme) [...]"

    Je suis entièrement d'accord pour la "forme" décrite par l'internaute, mais pas du tout pour le "fond" : il faut bien un responsable et macron est le chef de l'État... En disant que ce dernier n'est pas responsable, on fait le jeu de "l'oligarchie" (expression chère à Ch. Sannat) qui se frotte les mains : puisqu'il n'y a pas de responsable, il n'y a personne à qui s'adresser, donc "pas de problème"... Il ne faut pas oublier que ce "groupustule" est un ramassis de fourbes...

    2018 Gilets Jaunes

    Tout va bien !

    Autres commentaires

    "Il n’y aura pas de réponse politique, car Macron veut la Révolution pour appliquer ensuite l’article 16 de notre Constitution…" (Adrien)

    Voir Texte intégral de la Constitution du 04 octobre 1958

    "Simplement : cette subsidiarité était le fait de "l’ancien régime" : importance de tous les corps intermédiaires. C’est la révolution de 1789, dite "française" (mais en réalité maçonnique et par conséquent financière et apatride) qui a supprimé toutes les subsidiarités. L’individu n’a plus de comptes à rendre qu’à l’État. Cette confiscation des subsidiarités a été dès le début la volonté de cette mafia. Pourquoi y renonceraient-ils ? Seul le Roi est le garant et l’arbitre du Bien commun et des libertés des gens." (internaute France origine garantie)

    Témoignages

    « j’ai vu des bandes de policiers déguisés en voyous. Donc on ne sait pas tellement si les gens qui détruisent des voitures, qui attaquent des policiers et des manifestants ne sont pas eux-mêmes des policiers » (02 décembre 2018)

    D'autres Témoignages

    2018 Gilets Jaunes

    Le symbole d'une France perdue, en forme d'étendard de leur lutte (Causeur)
    [archive sans la vidéo] - Par Thomas Morales

    « Si Paris s’est encore embrasé, samedi 1er décembre [2018], les gilets jaunes ont su protéger un symbole d’une France perdue, en forme d’étendard de leur lutte : au milieu des flammes et des lancers de pavés, une DS blanche a été épargnée. »

    Je ne sais si cette histoire est vraie, mais tout de même... quel symbole !

    Réactions...

    Parisienne20 - Bel article mais je tiens quand même à dire que l'on avait très très mal au cœur à l'arrière de la belle DS :-((

    Françoise à Parisienne20 - "l'on avait très très mal au cœur à l'arrière" : Je confirme... ;-) Ceci dit,

    je trouve que la "DS blanche" épargnée est un symbole très beau et très fort qu'il ne faudrait peut-être pas oublier. 

    Tout est dit dans l'article. Et pour moi, il y a un plus... nostalgique... Mon père a travaillé chez Citroën dans les années 1950 et a contribué en tant que dessinateur industriel au "design" de la voiture. Eh oui,

    "dans ces temps-là, ma bonne dame", c'était l'huile de coude et non l'informatique qui faisait tourner le monde (Cf. aussi les dessins animés de Walt Disney...)

    Parisienne20 à Françoise - Nous sommes les survivants d'un monde englouti...

    José bobo à Françoise - Et moi qui croyais que cette voiture avait été dessinée par un Italien.

    Françoise à José bobo - C'est vrai, Flaminio Bertoni, en collaboration avec André Lefèbvre (un Français), alors ingénieur dirigeant une équipe dans la création de plusieurs modèles de Citroën, dont la DS.

    Il ne faut pas systématiquement ramener à un seul homme la "création" de tel ou tel produit, qui est quasiment toujours le fruit d'une collaboration. Les "grands couturiers" ne seraient pas sans les "petites mains"...

    José bobo à Françoise - Tout à fait d'accord avec vous.

     

    02 décembre 2018

    Gros coup de gueule de François Ruffin contre une députée de macron à propos des gilets jaunes - YouTube [https://www.youtube.com/watch?v=EB2iqhNR6iA&list=RDGnu0WynUAbU&index=2]

     

     

    Mamy ne court pas assez vite... (L'Échelle de Jacob) - Les gouvernants de la Répupu en marche vers le désastre règlent désormais l’addition des veuleries successives imputables à tous leurs prédécesseurs depuis l’époque giscardienne [http://echelledejacob.blogspot.com/2018/12/mamy-ne-court-pas-assez-vite.html] [https://nouratinbis.wordpress.com/2018/12/02/mamy-ne-court-pas-assez-vite/] Mamy ne court pas assez vite – nouratinbis

     

    Gilets jaunes vs Macron : si les banlieues s’en mêlent… par David Duquesne [https://www.causeur.fr/gilets-jaunes-banlieues-indigenes-republique-156825] "Quiconque connaît l’histoire sait que les révoltes et les révolutions ne se passent pas dans la joie et l’allégresse. C’est le moins que l’on puisse dire. Tout s’arrache au forceps et parfois il n’en sort pas le meilleur."

     

    Vendredi 07 décembre 2018

    Les raisons de la colère (Marc Le Stahler - Minurne) [archive sans la vidéo]

    Voir aussi [http://echelledejacob.blogspot.com/2018/12/les-raisins-de-la-colere.html]

    « ... au lieu de réformer l’État, ce qui nécessite de l’intelligence et un solide courage politique, les énarques qui nous dirigent préfèrent augmenter les recettes, c’est-à-dire en l’occurrence les impôts et les taxes. C’est tellement plus facile !  
    Cette fois-ci, comme il était devenu difficile de demander au contribuable des efforts supplémentaires pour un service public de plus en plus défaillant, les "haut-fonctionnaires" (oui, oui, c’est ainsi qu’on les appelle, peut-être parce qu’ils planent bien au-dessus des contingences triviales dans lesquelles nous évoluons) ont inventé le prétexte du réchauffement climatique.
    Pour le physicien François Gervais, professeur émérite à l’Université de Tours, cette angoisse du réchauffement climatique est infondée. Voici ce qu’il déclarait dans un entretien récent avec André Bercoff :

    "Tout d’abord on a complètement occulté la variabilité naturelle du climat. Ensuite, l’appréhension des émissions de CO2 est exagérée. Il faut savoir qu’en un siècle la concentration dans l’air de CO2 est passée 0,03 à 0,04%. Elle n’est pas près de doubler.
    Quand on regarde les politiques françaises, elles visent toutes à réduire les émissions de CO2. Or, réduire les émissions de 20% permettra d’éviter à la planète de se réchauffer de moins d’un millième de degré ! Si on dit ça aux ‘gilets jaunes’, ils vont être contents !"

    2018 Gilets Jaunes

    Général Didier Tauzin

    [...] Écoutez le général Didier Tauzin. Prenez un peu de temps pour comprendre que rien n’est totalement perdu, et qu’il existe encore en France, Dieu merci, des patriotes prêts à donner leur intelligence et leur énergie pour sauver leur pays [Vidéo : https://www.facebook.com/didiertauzinofficiel/videos/506437446534351/] » 

    Gilets jaunes : pour l'UNPRG, l'amateurisme n'a que trop duré ! - L'Essor [https://lessor.org/communiques/gilets-jaunes-pour-lunprg-lamateurisme-na-que-trop-dure/]

    Police : « Il y a la volonté que les collègues se lâchent » - L'Échelle de Jacob [http://echelledejacob.blogspot.com/2018/12/police-il-y-la-volonte-que-les.html]

    Dupont-Aignan "Je réponds à Monsieur Castaner qui veut faire taire les Français" - YouTube [https://www.youtube.com/watch?time_continue=33&v=orNRpM2iEu4]

     

    Samedi 08 décembre 2018

    EXCLUSIF : Le ministre de l’Intérieur répond à Brut. Christophe Castaner était interrogé en direct lors de sa visite des forces de l’ordre et du dispositif de police à Paris, au début de la 4ème journée de manifestation des gilets jaunes.

    2018 Gilets Jaunes

    "Il faut remettre l'église au milieu du village"

    dixit Castaner... Phrase lourde de sens pour la France, s'il en est !!!

    Revoir l'intégralité de la visite de Christophe Castaner aux forces de l'ordre : facebook.com/brutofficiel/videos/328251191340487/

     

    09 décembre 2018

    Manifestation des gilets jaunes : Macron reconnait ses erreurs, déjà un "acte V" ? [https://www.linternaute.com/actualite/politique/1756762-manifestation-des-gilets-jaunes-deja-un-acte-v/]

     

    Ambiguïtés

    2018 Gilets Jaunes

    C'est inévitable... Depuis l’avènement "Gilets Jaunes", on "entend tout et son contraire", selon la formule consacrée. Et, d'un bord ou l'autre, l'on est tenté d'ignorer les propos qui ne plaisent pas ou vont à l'encontre de ce que l'on pense... On ne peut être "juge et partie", selon une autre formule pleine de sagesse et qu'il ne faudrait pas oublier, celle-là. Bref, je viens de lire que les GJ se focalisent sur et contre Macron alors que le pourrissement de la situation est bien plus ancien, 'nourri' par les précédents et désastreux gouvernements successifs... Soit.

    Ce à quoi je répondrai :

    Si ce n'est toi, c'est donc ton frère [...] C'est donc quelqu'un des tiens : Car vous ne m'épargnez guère, Vous, vos Bergers et vos Chiens...
    (Le Loup et l'Agneau - La Fontaine)

    Soulevant une autre ambiguïté, puisque c'est le Loup qui dit cela à l'Agneau et que les Gilets Jaunes représentent plutôt l'Agneau de la fable...

    Et j'ajoute cependant, à charge contre Macron, que ce dernier a cumulé et accumulé, tant avant que pendant son mandat, des insultes et/ou de la violence (si, si, verbale...) à l'encontre du peuple français, des "ouvrières illettrées" à la "traversée de la rue pour obtenir un emploi" en passant par "travailler pour se payer un costard", les "Gaulois réfractaires", "la France n'a pas de culture" ou autre "crime contre l'humanité"... pour évoquer les plus connues... Cela pèse lourd dans l'impopularité de l'arrogant Macron, ces faits sont même graves et inacceptables pour un président de la République : un représentant d'un pays qui n'aime pas (l'expression est bien faible) ce pays est la pire aberration qui soit.

    D'ailleurs, c'est une idée comme une autre, pourquoi ne pas faire comparaître Macron devant un tribunal, accusé d'insultes et de propos malveillants à l'égard d'autrui, pour qu'il explique pourquoi... Faut pas rêver, mais cela ferait tellement du bien de voir l'individu au banc des accusés !!!

    Mais ce n'est pas tout... Je ne mettrai que 2 liens. Je n'ai pas envie de développer tant ce sujet répugnant me donne la nausée...

    1. Facebook censure-t-il la photo de Macron aux Antilles ? (Causeur)
    2. Fabrice Éboué ridiculise Macron (YouTube)

    Les revendications des Gilets jaunes ne sont pas libérales

    Contrepoints

    Attention à ce que réclament les Gilets jaunes quand ils veulent des impôts et des taxes « sur les riches » : il est impossible d’organiser une société juste et harmonieuse sur le vol.

    « La révolution selon Macron !! »

    Insolentiae

    « Réformer ne consiste pas à s'adapter à l'injustice du monde. »

    Alain Supiot, professeur au Collège de France,
    l'Esprit de Philadelphie. La justice sociale face au marché total (Seuil 2010) en guise d'avertissement, dénonçant avec lucidité les dégâts causés par la déréglementation néolibérale...

    Le destin est parfois cruel. Le livre programmatique de Macron était intitulé tout simplement « Révolution ». Programmatique, mais aussi presque prophétique. Comme me le faisait si justement remarquer ma femme [...] lors de la journée de samedi, « [...] il y a quand même un truc qu’on ne pourra pas enlever à Macron, c’est sa capacité à organiser les plus belles festivités commémoratives de mai 68… »

    Gilet jaune, c’est celui qu’on porte sur la bande d’arrêt d’urgence

    L'Échelle de Jacob

    « Est-il bien opportun, en plein génocide par substitution, de lancer une révolution sociale ? En plein désastre écologique, de lancer une révolte antiécologique ?
    En plein effondrement des comptes, de lancer un programme de dépenses ?
    Ce qui ruine la France, c’est le Grand Remplacement
    . »

    Renaud Camus

    […] Ils ne sont pas opportuns, non. Ils arrivent au mauvais moment. La planète n’en peut plus, le Pacte de Marrakech est à portée de signature, il fait froid, il fait moche, les caisses sont vides, et le Grand Remplacement bat son plein. On n’est jamais opportun quand on n’en peut plus, quand trop c’est trop, quand on a faim et froid et qu’on s’inquiète pour sa subsistance. Pourquoi maintenant, leur disent ceux qui ont le ventre plein et des revenus assurés ? Ce n’est pas le bon moment ! Cette taxe, c’est vraiment rien du tout ! Bien sûr que ce n’est rien du tout, cette taxe, mais quand tu n’as plus rien dans ton porte-monnaie, tu n’as plus rien. [...]
    Tu ne peux plus avancer, tu ne peux plus acheter, tu ne peux plus chauffer la maison, tu ne peux plus bouger, et même les mots ont du mal à sortir de la bouche. Ils ne comprennent pas ça, ceux qui expliquent « la dette », « l’écologie », « le Grand Remplacement », « la politique », « la morale », « l’éthique », aux Gilets jaunes. Les Gilets jaunes, ils n’ont pas conscience de « lancer une révolution sociale », et je crois même qu’ils s’en branlent absolument, de savoir si leur colère est sociale, politique, opportune, morale, républicaine, révolutionnaire ou réactionnaire. Simplement on avait pris l’habitude de les traire sans qu’ils renâclent, ou seulement pour la forme, et là, tout soudain, ils trouvent un peu douloureux qu’on leur soutire le lait que leurs mamelles ne contiennent plus depuis longtemps.

    Lu dans L’Incorrect

    Un article un peu bizarre :

    En attendant mai 2019

    Dedefensa.org

    Un ('excellent' !) commentaire à cet article :

    Quatre remarques

    1. "Qui prendra 'en charge verticale' ce mouvement qu’on décrit comme 'horizontal' ?"

    Pour moi le mouvement des GJ est un mouvement anarchique -étymologiquement sans chef-, mouvement que les mé(r)dias préfèrent qualifier d'horizontal. Le pouvoir macronien ainsi que les oppositions politiques classiques font leur possible pour que les GJ s'organisent verticalement, c-à-d sécrètent des leaders, car ils ne savent pas comment les prendre. Des yang, formatés et habitués à des oppositions yang, semblent complètement perdus devant une opposition yin.

    2. "la verticalité de Macron, sa légitimité 'verticale' ". Pour moi Macron n'a jamais eu aucune légitimité. C'est "notre" président légal. Légal mais illégitime. Point barre.

    3. "armes de destination (...) : objet ou chose qui n’est pas en soi-même une arme mais qui le devient par l’usage qu’on en fait".

    Quand la police, dernier rempart de cette Ve République qui prend l'eau de toute part, devient lamarckienne*, c'est vraiment que la fin est proche !

    4. Je n'ai pas la sagesse, comme PhG [Philippe Grasset], d'avoir l'inconnaissance-attitude vis-à-vis de la question : Trump est-il Système ou anti-Système ?

    Pour moi Trump est quasiment au fond du tourbillon crisique - tourbillon qui semble se creuser de plus en plus vite - mais toujours du côté Système. Trump est selon moi viscéralement Système pour la raison que c'est visiblement un darwinien pur porc - ses soies en témoignent -, un PDG-promoteur-immobilier-predator-killer-capitaliste dans la grande tradition US (telle que je l'imagine après avoir lu Tintin en Amérique), doublé d'un absolu crétin au sens où Thom définit l'intelligence** parce qu'incapable de se mettre dans la peau de ses proies (ce que, selon Thom, savent faire les animaux "inférieurs"***)

    * Thom : "L'outil n'est guère qu'un verbe solidifié."
    ** "L'intelligence est la faculté de s'identifier à autre chose, à autrui."
    *** "Le sommeil est une sorte de revanche de la proie sur le prédateur. (...) C'est une sorte de période d'indistinction entre le sujet et l'objet."

    internaute jc, 09 décembre 2018

     

    Le point fin 2018

    « Le soutien des Français au mouvement des "gilets jaunes" n'est pas sans fondement. Parmi leurs revendications figurent l'augmentation du pouvoir d'achat (54%), la diminution de la pauvreté et de la précarité (45%), du chômage (32%), des impôts et des taxes (41%). Autant de demandes consignées par écrit dans les carnets de doléances des "gilets jaunes". 

    Depuis le début de la crise, le 17 novembre 2018, la cote de popularité du gouvernement est en chute libre. Seuls 25% des Français se disent encore satisfaits de l'action du gouvernement alors qu'ils étaient encore 40% à le penser en avril 2018. »

    Radins, 04 janvier 2019 Le mouvement va-t-il se poursuivre ?

     

    __________

    Voir Magnifique hommage aux Gilets jaunes ! 

     

     

     

    haut de page