• 2020/01/03 Affichage, censure, etc.

    Page créée le 04 janvier 2020

    Tu sais que ce pays va mal quand la maire de sa capitale est plus choquée par des affiches appelant au respect que par l’insalubrité et l’ensauvagement général de sa ville. (Antonin Poncet)

    Alliance Vita censurée ?

    YouTube (03 janvier 2020) (https://www.youtube.com/watch?v=KPFxj8zhvZQ)

    Jeudi 02 janvier, l’association pro-vie Alliance Vita a lancé une campagne1 d’affichage dans le métro et certaines gares de Paris avec, pour slogans, "La société progressera à condition de respecter la maternité", "La société progressera à condition de respecter la paternité", "La société progressera à condition de respecter la vie" et "La société progressera à condition de respecter la différence".
    Aussitôt, le maire de Paris, Anne Hidalgo, s’est déclaré "profondément choquée et indignée", sur Twitter, et a demandé le retrait immédiat des affiches :

    « Je suis profondément choquée et indignée par cette campagne anti-IVG et anti-PMA à la Gare du Nord et dans plusieurs autres lieux de la capitale. Je demande à @ExterionMediaFR et #Mediatransports que ces affiches soient retirées immédiatement » (La lettre patriote)

    Entendu à partir de 1:15 (synthèse)

    Un "colleur d'affiches" : "Je ne suis pas toujours d'accord avec des campagnes qui me 'gênent' pour des raisons personnelles, morales. Les règles de l'affichage sont les opérations 'coups de poings', qui sont la quintessence de ce média, le seul qui ait cette forme-là. Il faut accepter les bons et mauvais côtés de l'affichage, sinon on ne fait pas ce métier-là."

    -----

    Découvrez la campagne

    Les nouveaux ciseaux d’Anastasie Hidalgo

    Boulevard Voltaire (03 janvier 2020) (https://www.bvoltaire.fr/les-nouveaux-ciseaux-danastasie-hidalgo/) [archive]

    Anastasie, c’était le petit nom donné à la censure naguère. Un prénom tellement ringard que l’on pourrait croire que la censure, c’est dépassé, ça a rejoint les dinosaures au cimetière des pratiques abolies. Et pourtant, il y a des surprises...

    Anne Hidalgo obtient la censure d'une campagne d'Alliance Vita

    La lettre patriote (03 janvier 2020) (https://lalettrepatriote.com/anne-hidalgo-obtient-la-censure-dune-campagne-dalliance-vita/) pdf : Hidalgo et la censure d’une campagne d’Alliance Vitala

    [...]

    Au-delà du sujet-même évoqué par la campagne, qui n’est pas le propos de cet article, cette affaire donne matière à réfléchir sur les opérations de communication dites “de judo” (utiliser la puissance de l’adversaire…). Sans le tweet d’Anne Hidalgo, la France entière aurait tout ignoré de cette campagne.

    [...]

    En voulant empêcher que quelques milliers de personnes ne croisent négligemment la campagne d’Alliance Vita dans Paris, Anne Hidalgo lui a offert une couverture nationale (et plus…). Une nouvelle version de l’effet Streisand2, finalement assez amusante…

    -----

    2 L’effet Streisand est un phénomène médiatique au cours duquel la volonté d’empêcher la divulgation d’informations que l’on aimerait garder cachées — qu’il s’agisse de simples rumeurs ou de faits véridiques — déclenche le résultat inverse.

     

    À noter que dès ce jour (03 janvier 2020), Alliance VITA dépose un recours en référé

    Mais... dès le lendemain, le 04 janvier 2020, "Alliance VITA a gagné son procès en référé et les régies sont obligées d’exécuter le contrat tel qu’il a été signé" !

    La censure de la (superbe !) campagne d’affichage d’Alliance VITA par les régies en charge de sa diffusion, sur injonction du lobby LGBT relayé par Anne Hidalgo, a fait couler du pixel sur les écrans et de l’encre sur le papier... (Boulevard Voltaire)

    ... "Les affiches d’Alliance Vita ont donc disparu le 03 janvier. Pour revenir le jour suivant : saisie en référé, la justice a estimé le 04 janvier qu’il n’y avait « ni incitation à la haine, ni trouble à l’ordre public ». Hidalgo s’est dite très étonnée, ce qui signifie on suppose folle de rage. Et elle a demandé à  Mediatransports de faire appel, ce qui est de la pure com, puisque l’affiche aura de toute façon disparu quand l’affaire sera jugée au fond."... (Hidalgo contre la liberté Causeur 07/01/2020)

     

    ----------

    Voir

    Vocabulaire de la Presse

    Vocabulaire du Monde du travail

     

     

     

    haut de page