• Albert Roche 1895-1939

     

    Un odieux connard présente...

    Albert Roche

    Une vidéo sur Facebook pour se cultiver sans le son (04 mai 2017)

    Première Guerre mondiale : La véritable histoire d'Albert Roche

     

    La vidéo sur YouTube :

    Le Petit Théâtre des Opérations : Albert Roche, le Captain America Français

     

    Commentaires

    Sur le contenu de la vidéo

    • Le 27 novembre 1918, il est présenté au balcon de l’hôtel de ville de Strasbourg par le généralissime Foch devant une immense foule en liesse en ces termes : « Alsaciens, je vous présente votre libérateur Albert Roche. C’est le premier soldat de France ! ». Peu de temps auparavant, Foch avait découvert avec étonnement les états de service d’Albert devant lesquels il s’était écrié : « Il a fait tout cela, et il n’a pas le moindre galon de laine ! » (Jean-Louis Thebault, 02 août 2017)

     

    • Est-ce que vous m'autorisez à montrer cela à mes élèves ? (Siriusblackleeloo, 01 août 2017)
      • Mais, tout à fait. (Odieux Connard, 01 août 2017)
      • Merci beaucoup ! (Siriusblackleeloo, 01 août 2017)

    Sur la reconnaissance

    • Merci, je ne connaissais pas l'histoire de cet homme, je trouve cela très impressionnant et limite invraisemblable.
      Il dépendait [des Chasseurs alpins]
      Dommage qu'il ne soit pas honoré plus que cela afin de [...] rendre un hommage plus important sur le sacrifice ultime de nos ancêtres "les poilus" (Robert-André Puschman, 05 mai 2017)
    • Déjà lu son histoire, sacrée paire de boobles !! par contre pas vu à la télé, dans les manuels scolaires ou encore moins dans les films... bizarre... (Marcos Muybien, 05 août 2017)
    • J'aime beaucoup. Je me suis marré et j'ai appris des trucs invraisemblables. Une question : on n'a fait aucun film sur cet homme ?
      (Thibault Mutter, mai 2017)
    • C'est incroyable que les exploits de ce type ne soit pas plus connu que ça. Malgré tout ce qu'il a fait il n'a jamais pris de galon, il a été 2e classe (c'est-à-dire le grade de base, le niveau le plus bas de la hiérarchie de l'armée) tout le long de la guerre (Rozen, juin 2017)
    • C'est tellement drôle, qu'on risque de décéder en regardant votre vidéo ! Bon et plus sérieusement, à quand une route ou une place "Albert Roche" ? (Salve Regina, juin 2017)

    Sur la vidéo même

    • J'accroche ! Un format extraordinaire, un humour qui ne vient rien gâcher et une véritable portée historique. Que demande le peuple ? [...]
      Si ça peut aider pour les prochaines vidéos (que j'appelle de tous mes vœux), le temps où chaque image est affiché est très bien dosé, ça ne va ni trop vite ni trop lentement. Je n'ai pas vu passer ces 7 minutes !
      (Sire Triste, mai 2017)
    • Bon, le format muet, c'est cool, l'histoire c'est cool, mais la musique... La redondance est un peu trop redondante ! Faudrait la varier un poil, histoire que ça soit parfait :p (Ted Pwyll, mai 2017)
    • Vraiment très drôle. Continuez mon cher Odieux. Par contre, petite remarque, la police d'écriture est très difficile à lire et la musique trop redondante pendant 7 min. (RaptorJesus, mai 2017 )
    • Merci beaucoup pour ce moment, un montage parfait sur une histoire incroyable. Notre Chuck Norris à nous... (Matthieu Do, mai 2017)
    • Si on était moins con dans le cinéma français, on ferait des films avec des histoires comme ça, plutôt que des films chiants où des couples semi branchés décrivent leurs états d'âme politico-amoureux sur fond de psychanalyse à 2 balles (Louis Broca, 02 août 2017)
    • Cela pourrait être une coïncidence, mais comme je sais qu'il est de votre habitude de mal parler j'en fais de même en soulevant ce petit détail alléchant pour les complotistes zet conspirateurs :
      https://youtu.be/yyUCP7Wr6wY
      (Erutan Egaro, juin 2017)

    Émotions

    • Il survit à l'enfer mais meurt à 44 ans renversé par une voiture... "Drôle" de destin [...] (Seb Deckard, 04 mai 2017)
    • [...] il y en a qui ont vraiment des vies impressionnantes :O Je suis quand même dégoûtée des circonstances de sa mort :(
      (Mélanie Suspène, 04 mai 2017)

    Le mot de la fin

    • Trois morales à cette histoire : 1° Il ne faut jamais se fier aux apparences - 2° Croire en soi-même envers et contre tout - 3° Avec un peu d'humour, tout sujet devient passionnant. Conclusion : Ne pensez jamais que s'intéresser à l'Histoire est ringard, c'est tout le contraire.
      (Colette Dahais, 06 mai 2017)

     

     

     

    haut de page