• Amérindiens - Méditer au Solstice d'hiver

    21 ou 22 décembre. Solstice d'hiver

    Méditation du Solstice d'hiver

    Yoga pour la saison froide

    Chez Les Amérindiens, en haut de la roue de médecine se situe le Nord. Le Nord est associé à la nuit, et par extension à l’hiver à la vieillesse.

    C’est une période de repos forcé de la terre où le froid et le manque de lumière empêchent toute croissance et tout travail dehors.

    Mais c’est aussi au cœur de cette obscurité que germent déjà, sous la neige et le gel, dans la tiédeur de la terre, les graines qui vont pousser au printemps.

    C’est une période de l’année où le besoin de se recueillir se fait sentir, on éprouve le besoin de se tapir à l’intérieur, ce Solstice, amplifié par la présence de la Nouvelle Lune, nous incite à méditer et à nous purifier.

    Les grands vents froids de l’hiver balaient la terre, nettoient et font mourir ce qui n’a plus raison d’être. Nous apprenons, en méditant dans la direction du Nord, à développer notre vie intérieure, à explorer les tréfonds de notre âme et acquérir la sagesse.

    Mais, soyons conscient que c’est aussi au début de l’hiver, au solstice, que la lumière reprend le dessus sur l’obscurité et que le germe du renouveau se fait sentir.

    La caractéristique du Nord, c'est le renouveau.

    L'hiver est la période où la Terre est apparemment endormie. Mais ce sommeil est seulement extérieur, car dans cette période de repos apparent, les énergies les plus profondes de la Terre se préparent à une croissance rapide, qui va bientôt venir.

    C'est paradoxal. La croissance rapide est enveloppée de repos, tout comme la vie est cachée dans la mort. Il y a ici une leçon à tirer: les choses ne sont pas ce qu'elles semblent être.

    Cette période de l'année nous incite donc à mourir pour renaître à nous-mêmes.

     

    Meeguich BironLes peuples autochtones en images
    [https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10214632851829164]

     

     

    « Hummm avoir le plaisir d'enfiler mon pull, mon bonnet péruvien et mes gants en me disant que ça va se calmer dans 2 mois, bénir la pluie, bénir le soleil hivernal, bénir chaque brise et remercier mon Créateur de me donner assez de vie pour apprécier ces instants. La vie est si simple»

    internaute Zion à propos de l'article de Causeur

    Vu dans Gigeoju et Yantra