• attentats 2 - hommages

    <<< page précédente

     

    Hommages

     

    05 janvier 2016 Lutte contre le terrorisme : honneur aux soldats (en photos)

    07 février 2016 Mémorial à Paris en l'honneur des victimes

    « Bonjour à tous,
    Lors de l'inauguration du Mémorial, le dimanche 10 janvier 2016, je n'ai malheureusement pas pu m'y rendre faute de transport en commun. Cependant, je souhaitais moi aussi rendre hommage à toutes les victimes.

    C'est pour cela que le samedi 23 janvier, je me suis rendu à Paris, afin de me recueillir. Suite à cela, je tenais à vous partager les différentes photos que j'ai prise du Mémorial ainsi que de la Place de la République et de la rue Nicolas Appert.

    Photographies Mémorial

    Merci encore pour votre aide.
    Jimmy FURET France »

     

     

    Le TERRORISME, notion relativement récente (vers le milieu des années 1980) dans le code pénal, se définit comme le massacre de personnes civiles totalement innocentes des conflits qui agitent les politiques et les gouvernements.

    • En souvenir du 13 novembre 2015... Une prière en images, dont le texte est attribué à saint François d'Assise, à la mémoire des victimes du 13 novembre 2015 à Paris.

    attentats


    attentats

    ☆★☆★☆★☆ 

    • Jimmy Bouchez : " Nos héros... Nos vraies équipes de France... C'est eux qui méritent le salaire des footballeurs... !" #PrayForParis

    brouillon 13112015

    ☆★☆★☆★☆

    J'ai été émue aux larmes en voyant cette photo, plus bas. Mais j'ai l'impression d'en "faire trop", d'être trop émotive. Rien n'y fait. Je crois qu'il faut laisser s'exprimer la tristesse, la colère, elles sont légitimes.

    "L'important est de mettre du sens et des mots sur ce que l'on ressent, en fonction de son ressenti et de ses propres ressources, sans être dans le déni", explique Hélène Romano, docteur en psychopathologie clinique-HDR et psychothérapeute. "Quand on a des émotions qui débordent, quand on a très peur, il est préférable de reconnaître l'existence de cette peur et d'en identifier l'aspect positif : si j'ai peur, c'est que mon corps est en alerte et que donc il se protège." Idem avec les pleurs : "Pleurer, c'est montrer sa peine. Ça n'est pas être faible. Quelqu'un qui n'a plus d'émotions n'est plus un être humain. On n'a pas besoin de se précipiter chez le psy dès qu'on est inquiet."
    Une fois les émotions identifiées, on peut se demander comment "faire avec". Qu'est-ce qui me rassure ? "Vous avez des gens qui écrivent, d'autres qui vont réaménager leur maison, prendre soin d'eux, se cocooner, cocooner les autres. Après les attentats de janvier, certains ont repeint leur appartement, mis des plantes chez eux..." Rien ne mérite d'être jugé futile ou égoïste. Il est préférable de "s'autoriser à se faire du bien et prendre soin de soi. Beaucoup culpabilisent en se disant 'je n'ai pas le droit d'être heureux parce qu'il y en a qui sont morts', mais que vous soyez mal ou bien ne changera rien pour eux", souligne Hélène Romano.
    Suite >>>

    brouillon 13112015

    Max Chamaillard (18 novembre 2015) : Notre reconnaissance ne sera jamais assez grande . Mercis du fond du cœur à vous tous RAID, BACS, BRB, BRI et tous les services de police.

    David Bornert (18 novembre 2015) : Je voudrais rendre un grand hommage à vous tous et particulièrement à [la chienne Diesel du #Raid] qui a payé de sa vie pour en sauver d'autres.
    Un grand merci à tous les secouristes (pompier, samu, militaires...)
    Vous faites un métier formidable et dur.

    ☆★☆★☆★☆

    • Police Nationale [INFO] Diesel, malinois de 7 ans, chienne d'assaut du #RAID a été tuée par les terroristes dans l'opération en cours à Saint-Denis.
      Les chiens d'assaut et de recherche d'explosifs : indispensables dans les missions des opérateurs du RAID.
    brouillon 13112015

    Hommage à la chienne tuée

    [Diesel, 7 ans, tuée en service] "Hommage à ce héros, ce chien mort pour la France à Saint Denis ce matin [de mercredi 18 novembre]. Aucun animal n'est volontaire pour être soldat de guerre" (Luce)

    "... Depuis toute petite, je suis un chien policier, j'ai appris à défendre ce pays qui est la France au travers d'exercice, de jeux... puis sur le terrain comme mon maître l'appelle.
    Je suis spécialisée pour découvrir les engins explosifs.
    Aujourd'hui 18 novembre 2015, un matin comme les autres pour moi, nous partons avec mon Maitre à Saint-Denis pour donner l'assaut contre un groupe de terroristes qui ont fait mal à mon pays.
    Je suis envoyée en première ligne, au front, afin de reconnaitre les lieux et sécurise mon maitre et ses collègues, mes collègues...
    Mais une femme qu'on appelle une Kamikaze, a amorcé son gilet explosif avant que je puisse sortir...
    La déflagration m'a touchée et m'a tuée.
    Je suis morte pour défendre mon maître, mes collègues et vous, mes amis, mes compatriotes... Ne m'oubliez pas !
    Je m'appelais Diesel, J'avais 7 ans..."

    "Repose en paix ma belle. Merci pour tous les services rendus..."

     

    Quelques autres documents

    Toujours d'actualité :

    attentats

    D'actualité et venant s'imbriquer dans tous nos autres problèmes actuels :

    • Un "SANS-DENT" s'exprime : "Ce n'est plus les politiques qui doivent prendre la parole mais le peuple qui doit désormais dire ce qu'il ressent"

     

     

     

    Haut de page