• Automédication Attention

    Page mise à jour en janvier 2019

    29 médicaments vendus sans ordonnance dangereux

     

    Le magazine 60 Millions de consommateurs passé au crible 62 médicaments stars de l’automédication [hors-série "Se soigner sans ordonnance" en kiosque dès mardi 14 novembre 2017]. Vendus sans ordonnance, ils figurent dans toutes les armoires à pharmacie de France, malgré des taux d’efficacité et de tolérance très disparates.

    Pourquoi laisser en "vente libre" des remèdes potentiellement dangereux ? La bonne question est de se demander pourquoi bon nombre de molécules qui ne se délivraient que sur ordonnance sont désormais en vente libre et pourquoi ces mêmes produits sont carrément en libre service ? C'est le résultat de la "pression" des consommateurs et de certains dirigeants de la grande distribution... Tous les principes actifs des médicaments sont nocifs quand ils sont mal choisis !

    Mohabon, 15 novembre 2017 (Le Figaro.fr)

     

    Aidés du professeur en pharmacologie Jean-Paul Giroud et la pharmacienne Hélène Berthelot, les journalistes ont publié une liste des bons élèves, des élèves médiocres, et des cancres avec pour seul et unique critère : le rapport bénéfice / risque.

    • Les médicaments « À proscrire » lorsqu’ils sont pris en automédication peuvent engendrer des effets secondaires indésirables – voire dangereux.
    • Les médicaments « Faute de mieux ! » sont des produits à l’efficacité relative ou non prouvée qui n’occasionnent pas ou peu d’effets secondaires – sauf exceptions.
    • Les médicaments « À privilégier » jouissent d’une bonne efficacité et sont généralement bien tolérés par les utilisateurs, générant très peu d’effets secondaires. Cela ne les exempte pas du moindre risque pour autant.

     

    Pour les médicaments vendus sans ordonnance, lisez bien la notice.
    Évitez les compositions avec plus d’un composé actif et limitez les boissons alcoolisées lorsque vous prenez ces médicaments.

    60 millions de consommateurs

     

    À PROSCRIRE

    45% des médicaments pris en compte (29 sur 62)

    Aspirine et paracétamol

    « Si l’aspirine était découverte aujourd’hui, elle ne recevrait sans doute pas son autorisation de mise sur le marché », indique le Dr Loïc Étienne, médecin urgentiste et fondateur du site www.e-docteur.com.

    En cause, de nombreux effets secondaires : ulcères de l’estomac et gastrites ; risques de saignement (l’aspirine est à éviter en cas de règles douloureuses ou après une intervention chirurgicale).

    De plus, elle est contre-indiquée chez la femme enceinte à partir du 6ème mois de grossesse et en cas d’antécédents d’ulcères de l’estomac. (Femme Actuelle)

    En parallèle, on peut lire :

    « Si le paracétamol était mis sur le marché aujourd’hui, il ne serait pas autorisé à la vente », Dr David Juurlink, expert toxicologue du Canada ("I think if it were to be brought to market today, acetaminophen would not be approved" in "Why our faith in pain killer acetaminophen isn’t always justified")

    Et attention ! « En cas de rhume, combiner du DoliRhume [*] et de l’Efferalgan fait courir un risque de surdosage en paracétamol » (Dr Loïc Étienne)

    En effet, le paracétamol est l’ingrédient principal d’un nombre impressionnant de médicaments : le Doliprane, bien sûr, composé à 100 % de paracétamol… mais aussi le Dafalgan, ou encore ActifedHumexFervex [*], Prontalgine, etc.

    [* voir plus bas]

    Le gros problème du paracétamol, c’est qu’il ne suffit pas d’éviter les surdoses pour être à l’abri : il est encore plus dangereux de dépasser légèrement mais souvent les doses autorisées.

    Des solutions de 1ère intention

    Si les symptômes traînent ou s'aggravent, consultez votre médecin.

    1. En cas de mal de tête, certaines alternatives naturelles font moins de dégâts à l’estomac, comme l’huile essentielle de lavande vraie ou de menthe poivrée ;
    2. La douleur est presque toujours liée à l’inflammation. Or curcuma et gingembre sont d’excellents anti-inflammatoires naturels, qui réduisent très efficacement la plupart des douleurs. Commencez toujours par cela avant de prendre quelque chose de plus fort !
    3. Contre l’arthrose, glucosamine et chondroïtine ou harpagophytum, réduisent aussi efficacement les douleurs que les médicaments anti-inflammatoires.
    4. Des huiles essentielles comme Eucalyptus citronné ou Gaulthérie couchée font des merveilles pour lutter contre les douleurs générales dentaires, musculaires, règles douloureuses, état grippal… quelques gouttes suffisent pour vous soulager rapidement !
    5. Et n’oubliez pas de vous servir d’un remède vieux comme le monde : la chaleur ! Une bouillotte chaude là où vous avez mal soulage dans de nombreux cas !

    (Santé Corps Esprit)

     

    Documentation

    1. Lavandes - Menthes
    2. Curcuma - Gingembre
      Curcuma et eau chaude citronnée
      Soupe gingembre-ail
    3. Arthrose - glucosamine et chondroïtine - Harpagophytum
      Douleurs et cartilage
    4. Eucalyptus - Gaulthérie
      Grippe
    5. Chaud ou froid ?

    Rhume

    Ces médicaments à proscrire contiennent 2-3 composés actifs : un vasoconstricteur (nez bouché), un antihistaminique (nez qui coule) et du paracétamol ou de l'ibuprofène (mal de tête). Ils cumulent risques de surdosage et effets indésirables : accidents cardiovasculaires, neurologiques, vertiges (Europe 1)

    De la pseudoéphédrine se trouve dans ces médicaments. "Cette substance est un vasoconstricteur : elle contracte les vaisseaux sanguins et augmente le diamètre des cavités nasales, afin de décongestionner les nez bouchés." Mais administré par voie orale, la substance contracte les vaisseaux sanguins de tout l’organisme. "Est-ce bien raisonnable pour un simple rhume ? Clairement, non." (60 millions de consommateurs)

    Autres médicaments "inutiles contre les rhumes" :

    Clarix toux sèche nocturne
    Coquelusédal
    Humex Rhume

    "Il faut éviter a fortiori les médicaments associant de la pseudoéphédrine et du paracétamol ou de l’ibuprofène car les effets indésirables se cumulent" (Pr Jean-Paul Giroud, pharmacologue, auteur de Médicaments sans ordonnance, les bons et les mauvais). La solution ? Les inhalations avec du thym ou de l’eucalyptus.

    ♠ Actifed®Rhume
    Actifed®
    jour & nuit

    DoliRhume® – Paracétamol et Pseudoéphédrine
    ♠ HumexLib (état grippal) – Paracétamol, Chlorphénamine
    Nurofen Rhume
    Rhinadvil®Rhume – Ibuprofène / Pseudoéphédrine

    Toux 

    Le bilan pour les médicaments destinés à soulager la toux est inquiétant. Seulement un médicament [Vicks Vaporub, et encore avec réserves, voir plus bas] est à privilégier et 60% à éviter, altérant notamment la capacité à conduire un véhicule. "C'est l'hécatombe par rapport à l'étude que nous avions réalisée en 2015, où il y avait 35 % de médicaments à privilégier et 'seulement' 50 % à proscrire." (60 millions de consommateurs)

    En cas de toux sèche, "les sirops contenant de la codéine type Néo-Codion® ou Dinacode® sont déconseillés car ils peuvent provoquer une dépression respiratoire et une accoutumance" (Pr Giroud). Le bon choix : Dextrocidine® sirop (à base de dextrométhorphane) pas plus de quelques jours.

    En cas de toux grasse, les fluidifiants bronchiques à base de carbocistéine (Humex expectorant), d’acétylcystéine (Mucomyst) - les 2 premiers de la liste ci-dessous - ou d’ambroxol sont tous déconseillés. "Aucun n’a démontré de réelle efficacité et ils peuvent provoquer des effets indésirables graves : réactions allergiques cutanées, maux d’estomac, nausées, diarrhées" (Pr Giroud). La solution ? Boire beaucoup pour favoriser l’élimination des sécrétions bronchiques.

    ♠ Humex® expectorant toux grasse (carbocistéine) - sèche sans sucre (oxomézanine)
    ♠ Mucomyst® toux grasse orange
    Bronchokod sans sucre toux grasse adultes

    Exomuc toux grasse orange
    Fluimucil expectorant sans sucre orange  
    ♠ Toplexil sans sucre

    Mal de gorge

    Angi-Spray mal de gorge
    Colludol
    Drill
    Drill miel rosat
    Hexaspray
    Humex mal de gorge – Lidocaïne-Benzalkonium
    Strefen sans sucre
    Strepsils lidocaïne
    Strepsils miel citron

    États grippaux

    Actifed États grippaux
    Doli État grippal
    ♠ Fervex État grippal

    Diarrhée

    Ercéfuryl

    Constipation

    En cas de constipation, prudence par-rapport aux laxatifs dits "stimulants" (les 3 premiers de la liste ci-dessous). Ils fonctionnent, certes, mais déclenchent souvent des diarrhées, avec une fuite de potassium et peuvent provoquer une inflammation de l’intestin et une constipation chronique.

    Dans un premier temps, mieux vaut revoir son alimentation (boire plus, augmenter sa ration de fruits et légumes) et faire plus d’exercice. Si besoin, préférer les laxatifs doux comme Forlax® [voir plus bas] ou Duphalac® (lactulose)

    Dulcolax®
    Dragées Fuca®
    Microlax®
    Pursennide

     

    FAUTE DE MIEUX !

    34% des médicaments pris en compte (20 sur 62)

    Leur efficacité est faible ou non prouvée mais ils n’ont pas d’effets indésirables.

    (En gris, des réserves)

    Rhume

    ♦ Coryzalia
    ♦ Rhinotrophyl

    Toux

    ♦ Hélicidine sans sucre
    ♦ Prospan sans sucre lierre grimpant
    ♦ Stodal

    Mal de gorge

    ♦ Euphon sans sucre
    ♦ Lysopaïne sans sucre – Cétylpyridinium
    ♦ Solutricine maux de gorge

    État grippal

    ♦ Infludo
    ♦ L52 États grippaux
    ♦ Oscillococcinum

    Diarrhée

    ♦ Smecta orange-vanille

    Maux d’estomac

    ♦ Mopralpro
    ♦ Renie sans sucre menthe verte

    Nausée, vomissements

    ♦ Vogalib sans sucre

    Digestion difficile

    ♦ Citrate de bétaïne UPSA citron
    ♦ Meteospasmyl
    ♦ Météoxane
    ♦ Spasfon-Lyoc

    Constipation 

    ♦ Sorbitol Delalande

     

    À PRIVILÉGIER

    21% des médicaments pris en compte (13 sur 62)

    (En gris, des réserves)

    Rhume

    ♣ Calyptol Inhalant
    ♣ Essence algérienne
    ♣ Pérubore Inhalation
    ♣ Vicks Inhaler

    Rhume - Toux

     Vicks VapoRub :-) Vicks VapoRub fait maison :-( Vicks VapoRub dans le vagin

    Une autre solution ? le baume du Tigre !

    Diarrhée

    ♣ Imodiumlingual
    ♣ Imodiumcaps

    Maux d’estomac

    ♣ Gaviscon (menthe)
    ♣ Gavisconell menthe sans sucre
    ♣ Maalox maux d’estomac (sans sucre)

    Constipation 

    ♣ Forlax® 10 g (macrogol)
    ♣ Lansoÿl framboise
    ♣ Psylia

     

    ____________________

     

    Documentation

    C'est pour cette raison que la médecine traditionnelle chinoise a étudié le fonctionnement du corps et découvert que le corps fonctionne selon une "horloge des organes". Et lorsque par notre manière de vivre et de penser nous introduisons le désordre en nous plus rien ne va. J'ajouterais que pour le Sida et le virus Ebola toute la propagande de peur nous voile peut-être ce qui se cache derrière...
    Le 
    Dr Robert E. Willner : "Nous 'n'attrapons' aucune maladie, nous succombons simplement à notre inadaptation à notre environnement, si tel n’était pas le cas, la première épidémie sur terre aurait été la dernière. Les épidémies et les fléaux de l'histoire ont tue des millions de gens, mais il y a eu plus de survivants que de morts. Pourquoi ? Les survivants ont toujours été ceux dont le système immunitaire était intact".
    Donc faites l'effort de prendre votre santé en main.

    Patricia M.

     

     

     

    haut de page