• Cartons rouges de la pub

    Voir [http://gigeoju.eklablog.com/perles-des-slogans-de-pub-p1321276]

    Cartons rouges de la pub

     

    Abrutissime

    Il n'y a rien de plus crispant pour moi (avec le "dispositif médical", voir plus bas) ce genre de prestation : on dirait que la "voix off" prend son élan et (sur fond musical)...

    ... lire attentivement la notice bla
    blablablablablablablablablablablablablablablablablabla
    blablablablablablablabla ne pas blablablablablablablablablabla
    lablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablabla
    blablabla pas pendant blablablablablablablablablablblablablablablablablablablablabla
    blablablablablablablablablablablablablblablabl pour éviter tout risque
    [fin de la musique] de surdosage

    Ces derniers mots a capella claquent dans l'oreille comme un écho !

    Au lieu de simplement dire : demandez conseil à votre pharmacien/médecin... (comme si ceux-ci étaient incompétents dans leur métier)

    C'est en quelque sorte l'équivalent sonore des minuscules caractères indiquant, sur les boîtes et flacons, les compositions, modes d'emploi, mises en gardes...

    Pour prétendre, au moindre litige, que cela a été "dit" ou "écrit" : on ne peut rien faire dans ce cas si un problème survient (allergie, effet indésirable, etc.) car le fait de dire que c'est inaudible ou illisible prouve l'existence de ces informations et n'est donc pas pris en compte lors d'un litige... Malins, les annonceurs !!!

     

    Affichages ratés

    Pas si ratés que ça

    rapprochez-vous un peu...

    "come a little closer" (rapprochez-vous un peu...)... il semble que ce ne soit pas un "raté", mais une sorte de comique de "situation" teinté d'humour noir... (Gigeoju)

    mariage pour tous chez Planet Sushi

    Mariage pour tous chez Planet Sushi ! Là aussi, il semble que ce ne soit pas un "raté" mais au contraire un slogan magnifique qui ironise sur notre société ! (Gigeoju)

    Bien que se faisant satire politico-sociale (rien que ça !) avec son slogan riche en symboles, cette pub est digne des "Perles des slogans de pub !" de Gigeoju.

    Pubs ratées à l'écrit

    Bien que faisant entrer des noms propres et/ou de marque dans leurs slogans, les pubs suivantes sont elles-aussi dignes des "Perles des slogans de pub !" de Gigeoju !

    la Putéolienne

    "La Putéolienne", expression bien malheureuse... même si les habitants de Puteaux s'appellent effectivement les Putéoliens... Il est des circonstances où "toute vérité n'est pas bonne à dire" et l'on se doit de trouver une autre tournure... Surtout quand les mots s'affichent en gros sur les murs ! (Gigeoju)

    la Réduc U

    "... demandez que l'on vous fasse la Réduc U", un "jeu" de mots irrésistible, involontaire apparemment. À moins que le concepteur de la pub en veuille au magasin pour une raison ou pour une autre... Et vu l'affichage, adieu l'intimité. (Gigeoju)

    Pubs ratées en magazine

    mauvais emplacement (magazine)

    Sans commentaire. Toute interprétation est à la discrétion du lecteur ! (Gigeoju)

    Pubs ratées sur support

    avion va s'écraser !

    Cette publicité sur un escalator donne l'impression que l'avion de Turkish Airlines va s'écraser.

    pile au bon endroit !

    Qui osera ouvrir la portière ? La poignée est placée pile au bon endroit sur une illustration de footballeur. Il est des lapsus... bon là-dessus j'arrête.

    Problèmes d'affichage

    l'œuf et l'embryon

    Une annonce contre l'avortement "Les embryons sont des bébés" posée au dessus d'une pub McDo où un œuf rêve de finir dans un sandwich...

    Métro - Boulot ... Novo

    "Métro-Boulot-Métro" est une des meilleures campagnes que j'ai vue, ce n'est pas une pub pour Novotel comme la photo peut le faire penser, mais une campagne de sensibilisation de la fondation abbé Pierre. On voit bien que la pub de Novotel est au-dessus et que, soit le moteur du panneau qui change les pubs est en panne soit le photographe a eu la super idée de prendre son cliché à ce moment-là. (Remarques d'internautes)

    -----

    Sources

    [https://www.aufeminin.com/news-societe/pas-de-chance-les-15-affichages-publicitaires-rates-les-plus-droles-photos-s332140.html]

    [https://www.gentside.com/publicite/publicite-top-20-des-placements-publicitaires-totalement-rates_art53595.html]

    [https://hitek.fr/42/top-40-pubs-plus-ratees-histoire_2305]

     

    Agaçant

    Dispositif médical...

    Comme si nous étions tous malades et vivions dans un immense hôpital... Qu'est-ce que cela apporte au produit (protège-slip, préservatif, lunettes, appareil auditif, voire dentifrice...) ? En ce qui me concerne, ça me fait fuir, je ne suis pas malade !!!

     

    Bête mais surtout méchant

    Bêtes noires de la pub Archives

    -----

    Animal Cross

    Votez pour les pires publicités

    Télécharger le dossier de presse 2018 (pdf)

     

    Destructeur

    "... c'est écœurant, démoralisant. Je hais ces annonces en franglais, uniquement pour cibler les nouveaux arrivés... Et les crétins ethnomasochistes qui parlent comme Jean-Claude van Damme..." (des internautes 12/10/2019)

    "Le Shuttle a ouvert la voie... Le M4GIC Noël d’Orange, le 'We love technology' de Bouygues... Nous sommes loin du : 'Avec Saint-Yorre ça va fort !' ou 'Fruité, c’est plus musclé !'" (internaute Olivier S. 12/10/2019)

    Les récriminations de l’ancien instituteur socialiste du village contre le massacre du français et la théorie des retraités "privilégiés". Très instructif.

    Les instituteurs auront vu détruire l’œuvre de leur vie par la France des Celles-et-ceux (11/10/2019)

    [https://www.youtube.com/watch?v=ZKGHMchPNu4]

    -----

    Voir, de Gigeoju

    Indigeste

    "le vieux mode neutre de notre langue"

    Moi pas vouloir speaker globish

    Regards sur notre français (avec citations)

    Sémantique, éthique et piques

    Lien externe : "La langue officielle, c'est le français. Pas le gloubi-boulga" (Boulevard Voltaire)

     

    Féministe vs "obscurs antagonistes"

    100 ans de publicités féministes "collectors"

    « Faible, potiche, femme-objet… Nous sommes tous familiers avec les clichés véhiculés par les publicités d’antan concernant l’image de la femme. Internet regorge de ces publicités au sexisme d’antan dont nous aimons nous indigner. J’aimerais par cet article nager à contre-courant et célébrer ces trop rares affiches et publicités vintage montrant l’émancipation de la femme, 100 ans avant le début du mouvement #metoo, 50 ans avant le mouvement de libération de la femme. Remontons les horloges d’un siècle pour voir l’évolution de cette timide émancipation, et mettons chacune de ces affiches collectors en contraste avec leur plus sombre antagoniste ! »

    -----

    VivelaPub mai 2019

     

    Manipulateur

    PUB nous manipule : les 6 principes de Robert Cialdini (Vive la pub) [archive sans les vidéos]

    Un livre écrit en 1984 par Robert Cialdini, un psychologue… Il s’agit d’Influence et Manipulation. Nous allons jouer à sortir ce livre de son contexte pour l’appliquer au monde de la publicité TV ! Exercice périlleux ? Pas du tout ! ...

    PUB nous manipule : les 6 principes décryptés sur YouTube

    [https://www.youtube.com/watch?v=g1Bekca-1qw]

    -----

    Voir aussi De la théorie du complot à la manipulation de masse

    Lien externe :

    Propaganda : LA FABRIQUE DU CONSENTEMENT

    « Peu connu du grand public, neveu de Sigmund Freud, Edward Bernays (1891-1995), l’auteur du livre de référence Propaganda et l’un des inventeurs du marketing, en fut l’un des principaux théoriciens. Inspirées des codes de la publicité et du divertissement, ces méthodes de "fabrique du consentement" des foules s’adressent aux désirs inconscients de celles-ci. Les industriels s’en emparent pour lutter contre les grèves avec l’objectif de faire adhérer la classe ouvrière au capitalisme et de transformer ainsi le citoyen en consommateur. »

    Lettre patriote 10 septembre 2019 [pdf] [vidéo]

     

    Politique

    Analyse d'une "pub"

    Tout fait ventre. Tout fait vendre

    « Je tairai le nom de la boîte de sucre dont il est question [sa "pub flatte en même temps les électeurs de Marine Le Pen et les bobos de gauche"]. Je me contenterai donc de retranscrire ses arguments de vente. "Ah, c’est vrai ? Quand on est fier de ses racines, on le dit ?" Eh oui… Fier de ses racines ! Un frémissement amoureux gagne les rangs des sympathisants du Rassemblement National. Oui, ils le veulent ce sucre enraciné dans notre vieille terre gauloise.

    Je lis la suite. "Le sucre XXX est issu de betteraves cultivées en France". Oui, en France ! Des betteraves françaises, entièrement françaises, non métissées. Pas les infâmes betteraves européennes [...]. Et là, le frémissement amoureux se transforme en bourrasque – que dis-je – en ouragan.

    Si on additionne les électeurs de Marine Le Pen, ceux de Florian Philippot et une partie des sympathisants des LR, ça en fait du monde qui va stocker du sucre XXX en prévision de la troisième guerre mondiale…

    Mais le sucre XXX veut se sucrer encore plus. À sa litanie identitaire, il ajoute donc une louche de bien-pensance visant à capter une clientèle marquée à gauche. On apprend en effet que ces merveilleuses betteraves sont "cultivées par nos agriculteurs coopérateurs". En voilà un joli mot comme les bobos les aiment. "Coopérateurs" veut dire dans le langage bobologique des petits producteurs dont l’amour est cultivé par la gauche. Pas les détestables betteraviers qui se goinfrent avec des subventions de l’Union européenne. [...] »

    -----

    Boulevard Voltaire août 2019

    Publicité : plaire au consommateur ?

    Non, plaire au politiquement correct, bien sûr !

    « Il fut un temps pas si lointain où les publicités avaient pour mission de vanter le produit, de montrer son utilité, de convaincre le consommateur qu’il remplissait mieux que tout autre l’objet pour lequel il avait été conçu. Ainsi le boucher vantait-il la tendreté de sa viande, le pâtissier le fondant de ses gâteaux, le coutelier l’aiguisage de ses lames, le libraire l’intérêt de ses bouquins, le tailleur la coupe de ses costumes, le banquier les conditions financières avantageuses de ses prêts, etc.

    Tout cela est révolu. La satisfaction du client ? Les publicitaires, apparemment, s’en cognent. Et ceux qui les missionnent aussi. Un produit ne se juge plus qu’à l’aune des hautes vertus morales de la société qui le commercialise, le publicitaire est devenu une manière de curé janséniste, la Rolex™ en plus.

    La preuve par la dernière publicité de la chaîne Ibis, diffusée sur les chaînes de télé depuis quelques mois [...]

    Dans ce spot, il n’est nulle question de literie confortable, de petit déjeuner continental ou de bon rapport qualité-prix – ce que recherche très prosaïquement le Français moyen. Il n’est, d’ailleurs, pas question non plus de Français du tout. Dans cette pub, tout n’est que diversité heureuse en perpétuel mouvement, tour de Babel festive sauvée par le globish et convivialité LGBT : des groupes d’individus vibrionnants s’enlacent et se délacent, se font et se défont sur l’écran.

    Comme l’exprime fort bien un commentateur sur la Toile : "C’est dingue, ça pourrait être une pub pour absolument n’importe quoi (voiture, fringues, charcuterie bio, médicaments…)". Évidemment car, désormais, le produit importe peu, le consommateur aussi [...] »

    -----

    Boulevard Voltaire 16 septembre 2019 [archive sans photo]

     

    __________

    Quelques liens externes

     

     

     

    haut de page