• Compta - les stocks

    Comptabilisation des stocks

    Les principaux comptes du PCG qui doivent être utilisés pour la comptabilisation des stocks sont les suivants :

    • Au niveau du bilan comptable :
      • les comptes 31 pour les stocks de matières premières,
      • les comptes 32 pour les stocks d’autres approvisionnements (matières consommables, emballages…),
      • les comptes 33 pour les en-cours de production de produits et de travaux,
      • les comptes 34 pour les en-cours de production de services,
      • les comptes 35 pour les stocks de produits,
      • et les comptes 37 pour les stocks de marchandises.

     

      • les comptes 6031 pour les stocks de matières premières,
      • les comptes 6032 pour les stocks d’autres approvisionnements,
      • les comptes 6037 pour les stocks de marchandises,
      • les comptes 7133 pour les en-cours de biens,
      • les comptes 7134 pour les en-cours de services.

     

    À la clôture de l’exercice comptable :

    • le montant total du stock est inscrit au débit du ou des comptes de classe 3,
    • en contrepartie, ces montants sont inscrits au crédit des comptes de charges de classe 603.

     

    À l’ouverture de l’exercice comptable suivant, il conviendra de contre-passer l’écriture de constatation des stocks qui a été comptabilisée à la clôture de l’exercice précédent.

     

    Les stocks dans les comptes annuels

    On retrouve les stocks dans plusieurs composants des comptes annuels :

    • bilan comptable, on retrouve à l’actif le montant brut des stocks, les éventuelles dépréciations et le montant net des stocks,
    • dans le compte de résultat, on retrouve uniquement la variation du stock par rapport à l’exercice précédent,
    • et dans l’annexe comptable figure notamment les règles comptables relatives aux stocks qui sont appliquées par l’entreprise.

     

    Pour comprendre les écritures de stock, rien ne vaut les bons vieux comptes en "T".
    Ces écritures peuvent se comprendre de deux façons :
    D'un point de vue patrimonial, le bilan doit faire apparaître le stock final à l'actif, et du point de vue du résultat, le compte de variation de stock doit corriger le montant des achats (ou des ventes) pour arriver au montant des consommations (ou de la production) de l'exercice.
    S'il y avait un stock initial, il convient de "l'annuler" en le créditant et en débitant un compte de variation de stock, puis de constater le nouveau stock au débit du compte de marchandises par le crédit du compte de variation.

    Il ne faut pas oublier que les entrées et sorties de stock ne sont pas enregistrées pendant l'exercice.

    Si le stock final est plus important que le stock initial, c'est qu'une partie des achats de l'année a été stockée et le compte créditeur de variation de stock va venir "corriger" les achats pour obtenir le montant des consommations.
    Si le stock final est moins important que le stock initial, c'est que l'entreprise a consommé plus de matières ou de marchandises que ce qu'elle a acheté dans l'année et le compte sera alors débiteur.

     

     

     

    haut de page