• Covid-19 Symptômes

    Page créée en novembre 2020

    LE ou LA covid ? Grande interrogation... qui règlera certainement tous les problèmes liés au coronavirus...

    Fièvre, maux de tête, fatigue... les symptômes de la Covid-19 peuvent être similaires à ceux de nombreuses autres maladies. Il est donc possible de confondre l'infection à coronavirus avec certaines pathologies qui peuvent également vous mettre en danger. Mais à force d'entendre les mises en garde face aux symptômes de la Covid-19 chaque jour, vous avez tendance à soupçonner ce virus dès la moindre toux. fièvre, toux, fatigue, lésions cutanées (encadré), essoufflement...

    Médisite 13/11/2020

    Voir aussi Info Coronavirus (On nomme "coronavirus" un virus ayant une enveloppe en forme de couronne (d’où son nom) qui entoure son matériel génétique (ADN)...)

    Liens externes

    13 mesures dangereuses à ne surtout pas suivre (Médisite 26/02/2020)

    Épidémies : les mêmes solutions depuis 700 ans ? (Pure-santé-info 04/11/2020) [archive]

    Les erreurs médicales font plus de morts par an que le Covid (Alternatif Bien-Être 17/11/2020) [archive]

    Les symptômes du coronavirus (Covid-19) Médisite 08/09/2020

    Les symptômes observés dans la covid-19

    Coronavirus : 8 signes à repérer sur le visage

    L'épiphora, une production excessive de larmes qui entraîne leur écoulement sur le visage. Ce problème peut être lié au blocage des canaux lacrymaux par une inflammation. 

    La conjonctivite fait partie des symptômes possibles de la Covid-19 listés par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Cette inflammation de la conjonctive se reconnaît principalement à la rougeur de l’œil, qui peut également être douloureux et démanger.

    A.conjonctivite

    Des taches rouges dans la bouche – énanthème, sur les muqueuses, et plus particulièrement sur le palais.

    B.énanthème

    Plusieurs types d’éruptions cutanées ont été observées chez des patients atteints de Covid-19, dont certaines pouvant apparaître sur le visage (voir un article de la Revue de la Faculté de Médecine et Médecine dentaire de l'Université catholique de Louvain)

    Des rougeurs au niveau du visage (Société française de Dermatologie)

    La maladie de Kawasaki fait partie des complications possibles de la Covid-19 et touche essentiellement les enfants. Parmi ses symptômes, on peut citer la langue rouge et framboisée - mais aussi une forte fièvre, des éruptions cutanées, une conjonctivite, un gonflement des paumes des mains et de la plante des pieds, une desquamation

    Les lèvres rouges et gercées sont aussi un symptôme de la maladie de Kawasaki - également appelée syndrome inflammatoire multisystémique pédiatrique

    Les ganglions lymphatiques, notamment au niveau du cou, ont tendance à gonfler lors de la réponse du système immunitaire à une inflammation. C’est aussi un des symptômes de la maladie de Kawasaki. 

    Médisite

    Autres signes cutanés

    Les lésions à type dengelures des doigts ou des orteils sont les plus fréquentes dans les cas de Covid-19 (Société Française de Dermatologie). La présentation peut être celle d’engelures banales (lésions roses violacées des extrémités douloureuses ou qui démangent) d’autres sont plus gonflées, voire bulleuses et croûteuses, avec parfois une extension sur le dos des pieds ou des mains.

    C.engelures au niveau des doigts et des orteils

    Crédit : Flickr, 29 avril 2005 - CC - Licence : https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/deed.en

    L'astuce d'autrefois qui marche encore aujourd'hui pour soigner les engelures

     

    "Un remède simple mais efficace pour immédiatement soulager les douleurs et irritations dues aux engelures est d'utiliser du sel et du jus de pomme. Pour cela, il suffit de frotter les zones affectées avec un quartier de pomme saupoudré de sel de table. Pour plus d'efficacité, utilisez une pomme bien juteuse."

     

    Vu dans Ces astuces de grand-mère...

    Voir aussi dans Automne en cures

     

    0-remèdes 'grand-mère' brouillon

    Des éruptions vésiculaires qui vont jusqu'à former une croûte. Ce sont des éclosions de petites cloques, dont certaines sont présentes sur le tronc, et qui démangent. Elles peuvent également affecter les membres, être remplies de sang, grossir et s'étendre...

    Des lésions urticariennes. L’urticaire est une éruption cutanée qui se caractérise par des démangeaisons et l’apparition de plaques rouges en relief appelées papules.

    D.lésions urticariennes et maculopapules

    Le livedo peut être observé chez des patients atteints d'une forme grave. C'est un symptôme inquiétant, une manifestation cutanée aiguë ou chronique siégeant principalement aux membres. La peau apparaît violacée et marbrée, on parle parfois de marbrure.

    Médisite

    Les autres maladies

    Avant tout, il convient de rappeler les symptômes, actuellement identifiés comme révélateurs de la Covid-19.

    La toux est l'un des premiers signes de la maladie et manque rarement au tableau clinique. Le Pr Stéphane Gayet, infectiologue et hygiéniste au CHU de Strasbourg, explique que "le début est très progressif, à la différence de la grippe qui commence plus brutalement." 

    La fièvre s'installe graduellement en cas de Covid-19

    Les céphalées (mal de tête) et la fièvre ont aussi été observées chez de nombreux patients infectés par le coronavirus SARS-CoV 2. "Mais elles sont bien différentes de la grippe : les céphalées sont moins intenses et la fièvre s'installe graduellement", décrit Stéphane Gayet. En outre, des douleurs musculaires, ainsi que des douleurs abdominales peuvent survenir ainsi qu’une diarrhée modérée. Dans certains cas, des vomissements sont également survenus. Parmi les signes d'alerte les plus fréquents, on peut également citer une perte du goût et/ou de l'odorat - également appelée anosmie.

    Tant que ces symptômes restent bénins, vous pouvez vous contenter de rester à votre domicile, mais informez votre médecin. Isolez-vous au maximum et surveillez votre état. En revanche, si la fièvre continue d'augmenter, si vous ressentez des difficultés respiratoires ou si votre tension chute anormalement, cela menace d'être sévère et soyez prêt à alerter les Urgences (1). Ces symptômes peuvent annoncer une forme aigüe de Covid-19 (forme grave).

    -----

    (1) Voir Coronavirus : ces symptômes nécessitent d’appeler le Samu en urgence

    Ces symptômes ne traduisent pas forcément un coronavirus. Le Pr Gayet liste les principales pathologies, tout aussi préoccupantes que la Covid-19, que vous êtes susceptible de confondre avec le coronavirus. Leurs symptômes sont très ressemblants, voire carrément similaires.

    • La grippe, tout comme la Covid-19, peut impliquer une fièvre, des courbatures, de la fatigue, une toux et une gêne respiratoire.  Néanmoins, les symptômes de la grippe apparaissent généralement entre 1 et 4 jours après la contamination, ce qui est assez rapide, et durent environ une semaine. La Covid-19, quant à elle, se déclare dans les 2 à 14 jours suivant à l’infection, le temps moyen d’incubation étant plutôt situé autour de 5 jours. Les signes apparaissent de façon progressive, tandis que ceux de la grippe surviennent brutalement.

    Différences entre grippe influenza et covid-19

    1/ L'influenza n'est en rien une "grippette" ! Même si comme avec le Covid-19 il se trouve un nombre important de personnes infectées asymptomatiques, la vraie grippe est la plupart du temps une expérience qui secoue. C'est 15 jours de lit avec jusqu'à 41° de fièvre, des maux et des courbatures comme si on s'était affronté sur un ring avec Mike Tyson et l'impression par moments d'avoir son cerveau dans une poêle à frire !

    2/ Elle provoque des décès dans toutes les tranches d'âge et catégories de la population, notamment bien plus parmi les nourrissons, les enfants et les jeunes gens que le Covid-19 !

    3/ Elle est responsable de pertes fluctuant d'année en année en fonction de la virulence des souches et de l'état de santé de la population, notamment âgée.

    Lire la suite avec Anthropo-logiques

    • L'embolie pulmonaire entraîne une douleur thoracique qui augmente à l'inspiration ; des difficultés à respirer (dyspnée), parfois une toux et des crachats avec du sang et toujours une angoisse et une fatigue.

    1.embolie pulmonaire

    Problèmes respiratoires

    Toute hyperventilation n’est pas une détresse et peut parfois être un phénomène de défense du corps contre l’acidose, l’anémie ou l’hypoxie, peu importe la cause. L’hyperventilation peut être le reflet d’une anxiété pure.

    La dyspnée est une gêne respiratoire ressentie par le patient. Elle doit être distinguée d'une détresse respiratoire ou d'une insuffisance respiratoire dont elle n'est pas forcément synonyme. (Wikipédia)

    Comme la douleur, la dyspnée est un symptôme subjectif. Le seul indicateur fiable de la dyspnée en pratique clinique est ce que le patient en dit, il n’y a pas de mesure objective fiable.

    La fréquence respiratoire, la saturation en oxygène, les gaz artériels ne mesurent ni la dyspnée, ni la détresse, mais des paramètres physiologiques. Ainsi, un patient peut être hypoxémique sans être dyspnéique, ou, inversement, il peut être dyspnéique, mais non hypoxémique. (Palli-Science)

    Les dyspnées expiratoires évoquent plutôt l'asthme, une décompensation de BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive), un OAP (œdème aigu pulmonaire) ou une EP (embolie pulmonaire). Les dyspnées inspiratoires évoquent plutôt un problème laryngé (Quincke, infectieux, cancereux). L'hypoxie est plus délétère pour un BPCO que l'hypercapnie. (Urgences-online)

    Voir aussi Coronavirus et le Masque

    Documentation

    Hypoxie : adaptation de cellules à l'absence d'oxygène (Nutrilife Blog 10/10/2019)

    Oxygène : teneur de l’atmosphère (Change.org 15/11/2020) [archive sans vidéo]

    Ozone et Covid-19 (L'Échelle de Jacob 05/04/2020) [archive]

    Ozone : qu'est-ce ? (pdf)

    couche-ozone-750x400

    couche d'ozone

    • L'hépatite virale aiguë anictérique se manifeste généralement sous la forme d'une maladie ressemblant à une grippe peu intense. L'hépatite virale est une inflammation aiguë du foie provoquée par un virus. Parmi les symptômes, on retrouve la fièvre, les nausées et vomissement ainsi que la perte d'appétit et une fatigue.

    2.hépatite virale aiguë anictérique

    • La pneumopathie infectieuse bactérienne atypique est une affection pulmonaire provoquée par un virus ou certaines bactéries dites germes atypiques : le Pr Gayet cite le mycoplasme, la chlamydia, la légionnella, et certaines mycobactéries. Les symptômes peuvent inclure la fièvre, la toux, les céphalées ou encore les vomissements. La dyspnée est fréquente.

    3.pneumopathie infectieuse bactérienne atypique

    • Le paludisme est une maladie infectieuse due à un parasite du genre Plasmodium, transmis par la piqûre de certaines espèces de moustiques anophèles. Les manifestations cliniques sont très diverses. La maladie débute par une fièvre 8 à 30 jours après l'infection, qui peut s'accompagner - ou non - de maux de tête, de douleurs musculaires, d'un affaiblissement, de vomissements, d'une diarrhée, de toux. Il n'y a pas habituellement de dyspnée.

    4.paludisme

    • La tuberculose. Lorsqu'une personne développe une tuberculose active, les symptômes (toux, fièvre, sueurs nocturnes, perte de poids, etc.) peuvent rester modérés pendant de nombreux mois, alerte l'OMS. Cela peut conduire le malade à repousser le moment de consulter, et se traduire par la transmission de la bactérie à d'autres personnes. Au même titre que la Covid-19, la tuberculose se transmet par des micro-sécrétions en suspension dans l'air émises par une personne malade de tuberculose, notamment lorsqu'elle tousse, parle, chante ou éternue.

    5.tuberculose

    • Le syndrome de larva migrans viscérale peut survenir après un contact avec des chiens (accessoirement des chats). Non parfaitement vermifugés, ils peuvent entraîner chez l’homme une toxocarose. Il s’agit d’un ver rond (nématode, famille des Toxocaridae),  qui vit dans l’intestin grêle du chien. Il y pond chaque jour des milliers d’œufs qui sont rejetés avec les excréments canins. L’homme se contaminera en ingérant ces embryons le plus souvent via des légumes (salades en particulier) souillés par les déjections canines et parfois par des mains sales ou, chez l’enfant, en jouant, portant leurs mains à la bouche, dans un bac à sable fréquenté par les chiens. La fièvre, l'urticaire et les réactions asthmatiformes sont des symptômes d'alerte.

    6.syndrome de larva migrans

    Médisite 13/11/2020 

    Voir aussi Quelles expériences menées en santé mentale ? (Weka 23/10/2020)

     

    Sources

    Autres liens externes

    Coronavirus Série de Gigeoju

    Autres de Gigeoju

    Coronavirus Série de Yantra

     

     

     

    haut de page