• Femmes, viols, etc.

    [http://gigeoju.eklablog.com/feminisme-anti-francais-p1302398]

     

    [http://www.femmeactuelle.fr/actu/news-actu/tu-etais-habillee-comment-l-expo-viol-43156]

    "Tu étais habillée comment?", l'expo qui veut en finir avec les préjugés sur le viol - 19 septembre 2017

     

    [https://www.youtube.com/watch?v=FiSipSQ0qpI&feature=youtu.be]

    Maurice Berger - Pédopsychiatre - Alerte sur "l'éducation sexuelle" des enfants - 07 juin 2017

     

    [https://proscontreeducsex.wordpress.com/objections/]

    Un échantillon de ces "objections"

    Misandre

    "Quel ramassis de désinformations. La "théorie du genre" n'existe PAS. Elle a été inventée par la manif pour tous, vous savez cette bande de cathos homophobes. J'ai honte de voir des psychologues clinicien-nes, des universitaires se laisser autant berner sans vérifier aucune des sources et informations avancées. J'ai juste honte pour vous [...]"…

    J'aime la réponse du collectif ;-)

    "Chère madame, vous n’avez manifestement lu aucun des documents présents sur le site qui auraient pourtant invalidé toutes vos affirmations péremptoires. Tout débat qui n’est pas une manipulation d’opinions doit se soutenir par des arguments et des preuves, ce que vous n’avez manifestement pas pris la peine de faire, sans demander par ailleurs la moindre explication, ce qui engendre nécessairement des doutes quant à la posture professionnelle dont vous vous réclamez.

    C’est dommage d’accuser de désinformation et de « café du commerce » lorsque c’est vous-même qui pratiquez cela.

    En psychopathologie, cela s’appelle de la « projection »")

    La réaction de Gigeoju

    "bande de cathos homophobes", "fachos-homophobes-fabulateurs-ultra-conservateurs" "lobbies fachos et homophobes"... et ça se dit "conseillère principale d’éducation formée en éducation à la vie sexuelle et affective", "psychologue clinicien" ou encore "l’éducation à la sexualité, c’est mon boulot au quotidien" (et cette dernière d'en rajouter : "L’ordre patriarcal, ultra-conservateur, essaye de faire passer son message sous couvert de protection des enfants. Les mêmes ressorts sont utilisés contre l’avortement, contre l’ouverture du mariage, contre la prévention du VIH"). Où sont la bienséance, les retenues, les arguments, qui sont supplantés par des insultes gratuites et si faciles ? Ces personnes n'ont pas peur du ridicule mais font peur par leurs idées et leur comportement indigne. Comment est-il possible de laisser entrer dans l'Éducation Nationale (ou accéder à la "psy") de telles engeances qui n'ont ni vocabulaire, ni culture, ni politesse, trois qualités pourtant requises (en principe...) pour "travailler" avec des enfants ou des personnes fragiles ("psy"). Ceci dit, elles ont le droit de ne pas partager les idées du collectif, mais elles ont le devoir d'argumenter intelligemment, ne serait-ce pour montrer l'exemple... C'est la moindre des choses eu égard aux enfants qu'elles sont censées suivre...

     

    Voir Regards sur notre français