• Français - inclusive... le point noir exclusif

    Écriture inclusive... à exclure !!!

    J'ai fait, bien par hasard, une petite expérience avec cette écriture à points noirs qui enlaidit notre écriture française au point de la rendre presque incompréhensible.

    J'ai partagé sur Twitter une pétition de dont le titre est :

    Libye: Réduits·es en esclavage parce que noirs·es

    Comme je déteste ce genre d'intrusion en force d'une idéologie qui n'est pas mienne (et que je trouve dangereuse à plus d'un titre), j'ai réécrit avant d'envoyer le tweet :

    Libye : Réduits en esclavage parce que noirs

    À noter qu'au passage j'ai corrigé cette faute typographique largement répandue avec les deux points (la faute à l'anglais)

    Plus tard, en listant mes envois, j'ai retrouvé ce tweet, où apparaissent les 2 titres :

     

    Libye: Réduits·es en esclavage parce que noirs·es (titre d'origine)

    Libye : Réduits en esclavage parce que noirs (ce que j'ai réécrit)

     

    Devinez ce qu'il advint !

    Dans le 1er titre, je n'ai vu que des femmes, les "e", accrochant l’œil, s'imposant avec autoritarisme.

    Dans le second, j'ai vu des hommes et des femmes, un peuple, puisque pas de "e" racoleurs.

     

    Première conclusion : l'écriture inclusive risque fort d'obtenir le résultat inverse de ce qu'elle prétend c'est-à-dire obtenir une nouvelle ségrégation, un sexisme "à l'envers". Elle devient une écriture "exclusive", comme j'ai lu quelque part (Mezetulle)

    Deuxième conclusion : les partisans d'une telle écriture ne connaissent apparemment rien au fonctionnement de l’œil dans la lecture. Quand on lit, on ne décortique pas les mots lettre à lettre, syllabe après syllabe, mais le regard englobe le mot dans son ensemble, la première et la dernière lettre étant les plus importantes (c'est pour cela qu'il est parfois difficile de voir des fautes...)

    Avec ce système de points, l’œil est malmené ne sait plus en fait où se termine le mot cependant qu'il constate un "e" détaché, bien en évidence (bonjour la migraine !)...

    Une sorte de jeu existe, intitulé "si vuos pvueoz lrie ccei". Il est disponible aussi en anglais, comme quoi ce phénomène n'est pas restreint à l'usage du français.

     

    NB. J'ai bien sûr signé la pétition, car une affaire de graphie ne saurait être plus importante que la condition humaine ! J'estime cependant avoir le droit de faire une objection sur la forme...

     

    Si vous voulez connaître un bout de l'histoire des mots - bien que de nos jours, l'Histoire est laissée pour compte, au nom de je ne sais quel stupide obscurantisme - je vous invite à prendre connaissance de ce pdf, que j'ai intitulé "Les Mots", recueil sans prétention, mais qui permettra, du moins je l'espère, de considérer les mots avec plus de respect et d'humilité...

    voir

    [Français - regards sur notre français]

    [Français - inclusive.e.e.e...]

    [Français - inclusive Commentaire de Gigeoju]

    [Français - indigeste]

    Voir des liens externes

    [François de Closets : « Écriture inclusive : le triste français du “point milieu” »]

    [Écriture inclusive : quand le féminin fait débat]

    [L’écriture inclusive]