• Français - Nous l'allons montrer tout-à-l'heure

     

    La raison du plus fort est toujours la meilleure :

    Nous l'allons montrer tout-à-l'heure.

    La Fontaine, Le Loup et l'Agneau, Livre I Fable 10 [archive]


    [https://www.youtube.com/watch?v=ZZQnuGiQ7nA] 15 janvier 2010

     

    L'exemple de ces vers de La Fontaine nous montre deux superbes cas de "vieux français" :

     

    Le premier sur le sens d'une expression, "tout-à-l'heure" pour signifier "à l'instant" :

    "La raison du plus fort est toujours la meilleure : / Nous l'allons montrer tout-à-l'heure" ;

    tout-à-l’heure (adverbe). "À l'instant, maintenant, sur-le-champ", usuel à l’époque classique (fin XVIIᵉ siècle) aujourd’hui périmé dans ce sens ; "Dans un moment, bientôt", milieu du XVIIIᵉ siècle (indication du futur proche) ; "Il y a très peu de temps", milieu du XIXᵉ siècle (Michelet, 1853).

    Voir des synonymes sur cnrtl.fr/synonymie

    TOUT À L'HEURE _ Synonymie de TOUT À L'HEURE 

     

    Le second, sur un point grammatical, "nous l'allons montrer..." :

    "La raison du plus fort est toujours la meilleure : / Nous l'allons montrer tout-à-l'heure" ;

    voici un exemple où le pronom objet direct est placé autrement que disent les règles de grammaire.

    Échange entre internautes (2009)

    J'ai vu quelques exemples de cette position dans ma lecture de Victor Hugo. Malheureusement, j'ai manqué de les noter. Cette position du pronom fait-elle partie d'un français plus vieux ou plus soutenu ?

    Oui, c'est caractéristique du français de l'époque classique (XVIIᵉ). On trouve couramment cette construction chez tous les auteurs classiques : Molière, Corneille, Racine et La Fontaine, pour ne citer que les plus connus. Et on en trouve encore de nombreux exemples jusqu'au XXᵉ, mais cette construction est maintenant vieillie et ne s'emploie plus.

     

    __________

    Voir

    orthographe & vocabulaire

    Pense-bête de Noms propres

     

     

     

    haut de page