• ♪ Juifs Chrétiens Musulmans pas d’éden multiculturel ♪

    Juifs, Chrétiens et Musulmans : l’Espagne médiévale ne fut pas l’éden multiculturel qu’on croit

     

    Un passage d'échanges de commentaires

     

    Il y a des villages en Espagne qui s'appellent Matamoros ou Matajudios, il ne faut pas minimiser la chape de plomb qui s'abattit après la victoire des rois très catholiques. Un témoignage touchant de cette période sont ces chants en espagnol entonnés dans certaines synagogues d’Istanbul aujourd'hui. L'Empire ottoman accueillit nombre de Juifs fuyant les persécutions en Espagne, leurs chants demeurent.

    Les sous-titres sont un parfois peu fantaisistes mais c'est bien de l'espagnol
    (à partir de la quarantième seconde)

     

    Peut-être oui, mais ça ressemble tellement à l'espagnol que je me demande si les mots que je ne comprends pas ne sont pas des archaïsmes. J'avais trouvé d'autres enregistrements sur Youtube, dans une synagogue entre autres, que je comprenais presque totalement. C'est en tout cas vraiment émouvant que la langue se soit transmise ainsi, au cours des siècles et qu'elle reste tout-à-fait compréhensible. Je vais me renseigner sur l'option ladino que je ne connais pas.

     

    Si ma mémoire est correcte, le judéo-espagnol a conservé des éléments de l'espagnol ancien (comme le judéo-français disparu). Les Hidalgos juifs, comme dit un de leurs descendants - le célèbre chanteur-acteur israélien Yéhoram Gaon - sont partis avec un bagage léger en kg et lourd en culture. Cette dernière est tout ce qui leur restait, et ils ont tenu à la préserver.

     

    "dans le pays où les enfants enseignent à leurs mères la langue maternelle" : elles l'avaient oubliée ?
    Je ne sais pas pourquoi, mais je suis touchée par cette idée que ce sont les enfants qui enseignent leur langue à leurs mères.
    Peut-être parce que mes aïeuls n'ont pas appris leur propre langue à leurs enfants, désireux qu'ils étaient de leur permettre de s'intégrer le plus possible. Par la suite mon père a réappris la langue de son passé et en était très fier.

    En fait il s'agit probablement d'un passé lointain, qui remonte à plusieurs siècles.

     

     

     

     

    haut de page