• ☼ Pense-bête de Noms propres

    Lexique pense-bête de noms

    Puisées çà et là, ici ou ailleurs, ces notes apportent quelque éclairage sur certains noms. Pour élargir votre culture générale.

    Voyez aussi Définitions - Vocabulaire de la Presse - Vocabulaire du Monde du travail.

    Guizot

    Guizot fut un austère protestant qui défendit la restriction du droit de vote aux citoyens payant suffisamment d' impôts. Comme on réclamait devant lui le suffrage universel , il répondit : "Enrichissez vous par le Travail et par l'Épargne". On sait que Guizot fut renvoyé début 1848 par Louis Philippe et que depuis, le système fiscal a subi de grandes réformes visant à décourager le travail et empêcher l'épargne. On peut toujours s'enrichir, par le piston, les renseignements utiles, les fonctions bien payées, la spéculation frauduleuse, le clientélisme, le loto, le vol, mais des choses aussi méprisables que le travail et l' épargne sont détestées et combattues.

    Judaïsme

    Il y a 4000 ans, le judaïsme décide qu'un homme (ou une femme) ne peut pas rester esclave plus de 7 ans. S'il veut rester plus longtemps alors son maître doit lui percer l'oreille pour que tout le monde sache qu'il a refusé la liberté.

    Les Juifs sont un peuple qui s'est sorti de l'esclavage en Égypte il y a 4000 ans. Ils sont le symbole universel du peuple esclave qui se libère de son tourmenteur. Leur dieu noie les armées de Pharaon dans la Mer des Joncs (la mer rouge) quand celui-ci essaye de les empêcher de quitter l’Égypte. D'ailleurs, même Louis Armstrong le chante. "Down Moses" : Let my people go, tiré de la Torah שַׁלַּח אֶת-עַמִּי (Chla'h êt Ami)

    Lawrence d'Arabie

    Il n'y a pas plus désengagé qu'un voyageur. L'engagement implique enracinement et immobilité.
    Pour dire les choses métaphoriquement, Matthieu Delaunay restera toujours sur le seuil de la yourte. Même en restant 50 ans en Mongolie. (internaute Parisienne20)

    Arabisant, Thomas Edward Lawrence avait une compréhension intime du monde arabe et l'aimait profondément. Cependant, après la "Révolte Arabe" (1916-1918), il a terminé sa vie en Grande-Bretagne et, contrairement à St. John Philby (dont il fut l'anti-thèse), il n'a jamais considéré le monde arabo-musulman comme le lieu d'un ancrage définitif et personnel. L'appétence de Lawrence pour le monde arabe était celle d'un intellectuel et, accessoirement, aussi d'un voyageur dans une époque où l'aventure existait encore tant le monde était encore inexploré. Mais il n'est pas allé chercher (ou se chercher), comme tant d'autres orientalistes de la Belle Époque, des "racines" pour ainsi dire. Il est retourné dans son pays précisément au moment où il estima devoir mettre un terme à son goût pour l'aventure et donc à une forme de "déracinement/mobilité" (internaute Ibn Khaldûn)

    (commentaires dans Causeur)

    Lawrence Durrel

    Il est difficile de parler de l’Égypte et de ses liens culturels avec la France sans parler de Lawrence Durrel, qui me paraît être une figure emblématique de l’Égypte des années 1940-1950. Durrell était un Britannique qui avait des liens très forts avec la France, il y a terminé sa vie, et avec le monde méditerranéen et grec (citrons acides). Il dépeint le monde cosmopolite et multi culturel de la ville d'Alexandrie de cette époque, avec ses influences diverses mais, il me semble, dominées par les influences grecques, juives, chrétiennes, musulmanes dans son somptueux roman "le quatuor d'Alexandrie". À travers ses quatre personnages, il brosse un tableau profondément humaniste (dans son vrai sens et pas dans celui de l'infect Juppé) de la réalité sociale. Pour être honnête, il s'agit quand même de la "haute société", mais avec une élégance à la Scott Fitzgerald.
    C'était avant que la haine et le sectarisme ne déferlent sur le monde.

    Ce qui est triste, c'est de comparer son optimisme rayonnant de l'époque au désenchantement de la fin de sa vie. J'ai eu un ami qui était de Sommières et qui le fréquentait, dans ses dernières années. Il lui avait confié : "l'être humain m’écœure". C'est terrible !

    En tout cas, si vous voulez un instantané de l’Égypte de cette époque, en particulier de cette ville, lisez "le quatuor d'Alexandrie". Culturellement, c'est du 100% anti Macron (si tant est qu'on puisse être à 100% contre le néant)

    (commentaire de Lavacheàlaitquirit dans Causeur) Voir Nasser

    Moyen-Orient

    Comment s'est islamisé le très chrétien Moyen-Orient du VIIIe siècle ? exactement comme ça. de guerre lasse. pour avoir la paix. pour ne plus être en guérilla permanente... qu'en pensent les intellos des grandes universités anglaises ? ils ne peuvent pas dire qu'ils ne "savaient pas" eux. (Panini, 13 novembre 2018)

    Commentaire sur [https://www.causeur.fr/asia-bibi-royaume-uni-asile-troubles-156141] [https://archive.is/lsQ4E]

    Nasser

    C'est quoi ce roman sur la relation franco-égyptienne ? on se croirait au quai d'Orsay.

    Je passe sur la population juive très francophile et très ancienne obligée de s'exiler après l'arrivée au pouvoir de l'antisémite Nasser et dont l'auteur ne parle pas mais c'est sans doute un détail de l'histoire pour lui.

    Je passe aussi sur les velléités du même Nasser à détruire Israël qui pour forcer le blocus égyptien va participer à la guerre de 56.

    Je passe aussi sur le bobard des pays "non alignés" qui étaient en faite alignés sur Moscou d'ailleurs grand absent de ce discours de propagande, alors que Nasser et tous ses officiers ont été formé par Moscou.

    Mais franchement faire passer les velléités génocidaires de Nasser pour militaire et oublier au passage le rôle prépondérant des frères musulmans, c'est comme dire que le nazisme n'avait pour principe que de sauver l'honneur de l'Allemagne et du coup le génocide juif devient un détail de l'histoire, c'est peut être ce que voulait l'auteur ?

    (commentaire de Naïf dans Causeur) Voir Lawrence Durrel

    Pirates

    "Les pirates n’ont jamais porté de boucles d’oreilles ou de bandanas", assure Angus Konstam, auteur de Pirate: The Golden Age, avant d’ajouter : "Les deux sont une invention de l’artiste américain Howard Pyle, à la fin du XIXe siècle." D’après Konstam, Pyle s’est inspiré de paysans et de bandits espagnols quand on lui a demandé de représenter les pirates. Depuis, sa vision des pirates est entrée dans la culture populaire.

    Théâtre - Les troupes du XVIIe siècle

    À cette époque [de Molière (1622-1673)] des troupes itinérantes — on en compte une petite quinzaine (Chappuzeau 1674 1.) — sillonnent les routes de France, menant le plus souvent une vie précaire, dont Scarron a brossé un tableau haut en couleurs dans son Roman comique en 1651 : Œuvres de Scarron. (Wikipédia)

    _____

    note

    1. Samuel Chappuzeau, Le Théâtre françois, Lyon, 1674 [lire en ligne]
      •  Réédition par Georges Monval, Paris, 1876, consultable sur Gallica

    Vercingétorix

    Vercingétorix a été capturé par les armées romaines durant la guerre des Gaules : 52-57 avant notre ère. Puis emmené à Rome, il est mort "suicidé " dans sa prison. En fait il a été étranglé. Après les victoires de Jules César, les Juifs ont suivi pour s'installer progressivement sur nos territoires d'Europe de l'ouest, correspondant aux Gaules vaincues. Donc Vercingétorix n'a rien vu des Juifs.

     

     

     

    haut de page