• L'Immaculée Conception

     

    Statue de l'Immaculée Conception
    en Slovaquie (XVIIIe siècle)

      Comme fête chrétienne, célébrée depuis le Moyen Âge, l'Immaculée Conception ou encore la Conception Immaculée de Marie, est liturgiquement fixée au 08 décembre (période de l'Avent), au 09 si le 08 tombe un dimanche, date "supposée" de la conception de Marie, depuis 1477, par décision de Sixte IV.

    L'origine de la célébration officielle en France, plus ancienne, remonte à la fin du XIVe siècle. En effet, depuis 1387 un théologien aragonais Johannes de Montesono, ou Jean de Montson en français, était condamné, car il enseignait que la Vierge Marie était née avec le péché originel. Après avoir établi théologiquement l'Immaculée Conception en 1388, Pierre d'Ailly, aumônier du roi Charles VI, lui conseilla la célébration de la fête. En conséquence, la Chapelle royale commença cette célébration en décembre sous le règne de ce souverain, vraisemblablement en 1389 (Abbé Louis Archon, Histoire de la Chapelle des rois de France, tome II, pp 307-308, Paris 1711).

    La fête est confirmée par Clément XI en 1708.
    Spécialement marquée dans le diocèse de Lyon depuis 1852, elle est célébrée de manière profane lors de la Fête des lumières.
    Et, dans le dogme de 1854 (voir plus bas), Pie IX définit Marie comme l’Immaculée Conception, dans le dessein de Dieu.

     

    Lourdes, 25 mars 1858. Bernadette Soubirous * affirme, quatre ans après la promulgation du dogme, que la dame qui lui est apparue s'est elle-même présentée ainsi, en gascon, dans la grotte de Massabielle, à Lourdes :

    « Que soy era Immaculada Councepciou » ou
    « Que sòi era Immaculada Concepcion »
    (« Je suis l'immaculée conception »)

    * De son vrai nom Marie-Bernade Soubirous, née le 7 janvier 1844 à Lourdes et décédée le 16 avril 1879 à Nevers (35 ans),  sainte catholique célèbre pour avoir témoigné de 18 apparitions mariales à la grotte de Massabielle entre le 11 février et le 16 juillet 1858.

     

    Voir l'historique de l'Immaculée Conception chez Wikipédia

    De nombreuses processions religieuses ont lieu à travers le monde.

     

    Un dogme de la foi catholique

    L'Immaculée Conception est un dogme de la foi catholique énonçant que la conception de Marie, mère de Jésus-Christ, dans le sein de sa mère, fut conçue exempte du péché originel. Après avoir consulté l'ensemble des évêques catholiques qui marquèrent leur agrément à une très large majorité, le pape Pie IX définit ce dogme de manière solennelle le 08 décembre 1854, par la bulle "Ineffabilis Deus"

    La bulle déclare :

    « Nous déclarons, prononçons et définissons que la doctrine, qui tient que la bienheureuse Vierge Marie a été, au premier instant de sa conception par une grâce et une faveur singulière du Dieu tout-puissant, en vue des mérites de Jésus-Christ, Sauveur du genre humain, préservée intacte de toute souillure du péché originel, est une doctrine révélée de Dieu, et qu’ainsi elle doit être crue fermement, et constamment par tous les fidèles. »

    La constitution dogmatique de Vatican II, Lumen gentium (1964), précise qu'elle a été

    « rachetée de façon éminente en considération des mérites de son Fils »
    (LG 53)

    et que

    « indemne de toute tache de péché, ayant été pétrie par l'Esprit saint,
    [elle a été] formée comme une nouvelle créature. »

    Il n'est pas directement lié à la conception virginale de Jésus, c'est-à-dire la croyance en le fait qu'il soit né d'une mère vierge par l'action du Saint Esprit.

     

    Cœur Immaculé de Marie

    Vitrail du Cœur Immaculé de Marie,
    en l'église d'Étais-la-Sauvin (Yonne-89)

      La dévotion au Sacré-Cœur de Marie, ou au Cœur Immaculé de Marie (en référence à l'Immaculée Conception), est une dévotion qui a pris son essor au XVIIe siècle et qui a été popularisée par le Normand saint Jean Eudes. Elle permet de contempler le Cœur de Marie uni à celui de son Fils. Pie VII accorda une fête du Cœur Très Pur de Marie à quelques églises, le dimanche dans l'octave de l'Assomption, puis Pie IX fit de même.

    La dévotion de la communion du premier samedi du mois et de la récitation du rosaire en son honneur existe depuis le début du XXe siècle, dans le contexte de la dévotion à la Vierge de Fatima. La fête du Sacré-Cœur de Marie est maintenant fixée depuis 1996 le samedi suivant la fête du Sacré-Cœur de Jésus, mais également le 22 août.

    Lúcia Santos (à gauche) et ses cousins
    ayant vu Marie : Francisco et Jacinta Marto
    (décédés respectivement à l'âge de 10 et 9 ans)

      Le monde a été consacré au Cœur Immaculé de Marie en 1950 par le Pape Pie XII, puis par le Pape Jean-Paul II et une troisième fois par le Pape François, en 2013, comme l'aurait demandé la Vierge lors des apparitions de Fatima. Cependant, Sœur Lucie, voyante de Fátima (Lúcia de Jesus dos Santos, née en 1907 à Fátima au Portugal et décédée en 2005 à Coimbra, religieuse portugaise de l'Ordre du Carmel) ainsi que d'autres religieux, ont toujours précisé que la demande de la Vierge était expressément la consécration de la Russie (et non du monde) et qu'Elle voulait qu'elle se fasse par le Pape, mais aussi avec les évêques du monde entier.

     

    D'après des articles de Wikipédia (+ les photos)

    08 décembre, Fête de l’Immaculée Conception [archive sans Youtube]

     

     

     

    Haut de page