• ☯ Gilgamesh

    Page mise à jour en juin 2019

    Gilgamesh

    Gilgamesh est le personnage principal de plusieurs récits épiques, dont le plus célèbre est l'Épopée de Gilgamesh, qui a rencontré un grand succès durant la Haute Antiquité.

    (Wikipédia)

    Gilgamesh

    Gilgamesh [prononciation : /ɡil.ɡa.mɛʃ/] (en akkadien Gilgameš) dans les textes sumériens anciens (sans doute BÌL.GA.MÈŠ, « l'ancêtre est un héros / jeune homme », Tournay et Shaffer 1994) est un personnage héroïque de la Mésopotamie [voir carte] antique, roi de la cité d'Uruk [voir carte *] où il aurait régné vers 2650 av. J.-C., ainsi qu'un dieu des Enfers dans la mythologie mésopotamienne.

    * Cf. L'épopée de Gilgamesh, le roi qui ne voulait pas mourir [archive]

     

    Le texte principal que nous en possédons provient de la bibliothèque d'Assurbanipal à Ninive, et date du VIIe siècle avant J.-C.

    Gilgamesh

    Tablette version ninivite de l'Épopée de Gilgamesh
    Auteur photo Mike Peel (www.mikepeel.net) - British Museum

     

    Ce texte comprend douze chants, d'environ trois cents vers chacun. Le poème est cependant d'une date beaucoup plus ancienne, puisque  on en a conservé un fragment babylonien qui remonte au début du IIe millénaire. (cosmovisions.com)

    Selon les versions, Gilgamesh serait le fils de la déesse Ninsun et du roi-guerrier Lugalbanda, ou celui d'un grand prêtre. "Pour deux tiers il est dieu, pour un tiers il est homme." De plus, Shamash lui a donné la beauté, et Adad, le courage. (mythologica.fr)

    Gilgamesh

    Déesse Ninsun, mère de Gilgamesh selon l'Épopée,
    période néo-sumérienne (fin IIIe millénaire) - Bas-relief, Louvre

     

    Un roi-héros

    Par son ascendance, Gilgamesh est donc déjà supérieur aux autres hommes. Les exploits qu'il accomplit dans les différents mythes qui le mettent en scène illustrent cela : il porte le coup fatal au terrible Huwawa/Humbaba et au Taureau Céleste, se rend dans des lieux inaccessibles au commun des mortels, ce qui lui donne donc une grande connaissance et une grande sagesse.

    Gilgamesh

    2 aspects de Humbaba - Plaquettes en terre cuite, Louvre (cosmovisions.com)

     

    Taureau céleste terrassé (mythologica.fr)

    Gilgamesh

     

    De fait, Gilgamesh est devenu un personnage important du folklore mésopotamien, et a même été reçu dans plusieurs civilisations voisines. (Wikipédia)

     

    Gilgamesh

    cosmovisions.com

     

    Un héros mésopotamien

    Les tablettes remontent aux environs du XIIIe siècle avant J.-C. Elles racontent en trois mille vers l'épopée d'un roi en quête d'immortalité, Gilgamesh.

    Celui-ci aurait régné vers 2 600 avant J.-C. sur la cité d'Ourouk (ou Uruk). Ses sujets se plaignant de sa brutalité, les divinités lui opposent une brute forcenée, Enkidu. Les deux hommes se combattent avant de se lier d'amitié et d'accomplir ensemble des exploits. Mais Enkidu tombe malade et meurt. Inconsolable, Gilgamesh tente l'impossible pour le faire revivre avant de se résigner à regagner Uruk. (herodote.net)

    Gilgamesh

    Enkidu et Gilgamesh

     

    Le déluge

    Le récit du déluge figure sur la onzième tablette d'argile (sur les douze, originaires de Chaldée et écrites en caractères cunéiformes, la plus ancienne écriture connue).

    Gilgamesh

    Récit mésopotamien du déluge - Tablette (herodote.net)

     

    Il est fait par un homme, Utanapishtim, qui dit avoir été informé par le dieu de la Sagesse que l'assemblée des divinités a décidé de détruire l'humanité...

    Et le dieu de donner ce conseil à Utanapishtim :

    « Démolis ta maison pour te faire un bateau ! Renonce à tes richesses pour sauver ta vie ! Détourne-toi de tes biens pour te garder sain et sauf ! Mais embarque avec toi des spécimens de tous les animaux (...).
    Six jours et sept nuits durant, bourrasques, pluies battantes, ouragans et déluge continuèrent de saccager la terre ».

    Les similitudes avec le texte biblique sont frappantes : ainsi, comme Noé dans la Bible, Utanapishtim lâche une colombe afin de repérer une terre émergée et finit par accoster sur une montagne.

    La traduction de George Smith, validée par un grand orientaliste, démontre que le mythe du déluge est antérieur à la Bible, elle-même écrite par étapes à la fin du 1er millénaire avant J.-C....

    Dans l'un et l'autre cas, l'inondation sert de prétexte pour montrer ce qu'il en coûte à l'humanité de déplaire à la divinité. (herodote.net [archive])

     

    ----------

    Voir Héros et récits

     

     

     

    haut de page