• 2020/04 Faites-vous confiance en votre gouvernement ?

    Lettre de Minurne - Résistance 23 avril 2020

    Logo Minurne - Résistance

    MINURNE-RÉSISTANCE - D'abord la France - Union des Patriotes [https://www.minurne.org/]

    Chers Compatriotes,

    Dans la situation où se trouve la France, la seule question qui vaille maintenant est la suivante...

    Faites-vous confiance à ceux qui conduisent la France ?

    En période "normale", on pouvait ne pas savoir que la France détenait le peu glorieux record mondial de la pression fiscale tout en offrant des prestations publiques insuffisantes, inadaptées et mal gérées par une administration pléthorique et mal répartie...

    On pouvait, à la rigueur, ne pas comprendre que la classe dirigeante n'était pas mue par la volonté de servir la France mais plutôt par le désir de "se" servir, franchissant même parfois la frontière de la corruption active...

    On pouvait enfin ne pas voir l'incompétence de nos dirigeants, presque tous issus d'un même moule "formant" (mais peut-on parler de "formation" ?) des bureaucrates bornés et incapables de faire preuve de la moindre intelligence de situation.

    Mais nous voici au cœur d'une tragédie qui met en danger nos vies, qui restreint notre liberté, qui tue - y compris nos anciens, dans des conditions inacceptables - et à laquelle va succéder une crise économique d'une ampleur telle que nul ne peut encore en imaginer la forme, la durée et les conséquences.

    Pendant que l'Allemagne profitait des années de relative sérénité économique pour consolider son industrie, son commerce et ses finances, pendant qu'elle anticipait avec sagesse la pandémie en mettant en place une véritable stratégie de défense et de riposte sanitaires (1), la France, comme le lièvre de la fable, se prélassait dans le laxisme, se vautrait dans des réformes sociétales - au mieux inutiles, au pire nuisibles -, gaspillait ses ressources en favorisant une immigration débridée, laissant par idéologie libérale se développer l'externalisation de son industrie, creusant une dette qui pèsera cruellement dans les années qui viennent.

    On a même entendu parfois de ces inconscients technocrates parler de "cagnotte", lors de rares exercices budgétaires excédentaires, alors que la dette de la France commençait déjà à se creuser dangereusement ! 

    Dans la vie, tout se paye un jour. Comme risque de payer aussi très cher la tolérance coupable de l’État face à la délinquance des banlieues, qui pourrait bien exploser pour de bon en ces temps de ramadan confiné.

    Courage, ardeur et confiance !
    Ensemble, sauvons notre Patrie ! 

    Marc Le Stahler

    -----

    (1) Rappelons les taux de décès par Covid-19 au 21 avril 2020

    - France : 67 milliions d'habitants ; 20 796 décès soit 3,10 / 10 000 habitants

    - Allemagne : 83 millions d'habitants ; 5 086 décès soit 0,61 / 10 000 habitants

    -----

    Quelques coronavirus sur Gigeoju et Yantra

    Coronavirus 2020/03 Macron au pied du (s)mur

    Coronavirus Documentation

    Coronavirus Épidémie : le basculement des mentalités

    Coronavirus Humeurs et confinement

     

    Lettre n° 520 9 nouveaux articles sur Minurne - Résistance

    Cliquez sur l'article qui vous intéresse

    Voir Coronavirus : le coût de l’incompétence (Hashtable 15/04/2020)

    « [...] l’écolo-bobo-socialo, qui est pétri de certitudes, sait que TOUS nos malheurs viennent du « réchauffement climatique » et il connait même le coupable : le CO2. [...] Rappelons  à ces ignares et/ou ces menteurs que l’air est constitué de :

    – 78 % d’azote
    – 21 % d’oxygène
    – 0,93 % d’argon
    – 0,07 % de gaz divers ( Xénon, Hydrogène, Hélium, Krypton, Ozone, Néon, C02, Radon, etc.).

    Dont 0,03 à 0,04 % de C02.

    Il faut aussi leur  rappeler que le C02 n’est pas un polluant. Tant s’en faut : il est même indispensable au verdissement de la végétation. Son taux était de 1% à la préhistoire, quand la végétation était  abondante et luxuriante. La faible variation du taux de C02 (que 0,03 à 0,04 % dans l’air) ne détruit en rien la nature et n’a aucune influence sur le climat.

    Or, l’écologie punitive – fortement augmentée depuis 2014 à la demande de Ségolène Royal – est fondée sur ce paramètre faux : on accuse le CO2 de tous les maux (la France n’émettant que 0,89% des émissions mondiales)... »

    Voir

    CO2 N'EST PAS UN POISON (Contrepoints 21/04/2015)

    GRETA...