• Les Chinois et les Moineaux : cette année 1958 en Chine

     

     

    1958 - MCMLVIII en chiffres romains - : cette année-là en Chine

    En janvier 1958, le Président Mao Zedong annonça son second plan quinquennal, une politique économique appelée « Grand Bond en Avant » (GBA) ayant pour but d'accélérer le développement du pays en un temps record en adoptant une stratégie orientée sur l'industrialisation lourde [...]
    Le mouvement fut annoncé en grande pompe par le Quotidien du peuple dans son éditorial du nouvel an chinois 1958, proclamant ces prévisions pour le moins absurdes et complètement irréalisables.
    À partir de ce moment, les politiques du GBA contrôlèrent l'intégralité de la vie politique, économique, sociale, agricole, alimentaire et industrielle chinoise.
    Hélas, le GBA s'avéra un échec à tous points de vue et eut des conséquences sordides.
    En effet, à partir de l'hiver 1958 jusqu'à la fin de 1962, se produisit en Chine une famine dont on estime qu'elle causa la mort d'au moins 10 millions (Domes 1973, 115) et possiblement de plus de 40 millions de personnes (Becker 1998).
    Cette famine, même d'après les estimations les plus conservatrices, a constitué la pire perte de vies humaines dans l'histoire connue de l'humanité (Wei et Yang 2005, 841 ; Mac Farquhar, 1997, 1).
    Cinquante ans plus tard, ce fait historique majeur reste très peu connu, en Chine comme ailleurs.
    En Occident, il a même été nié même par certains sinologues, comme John K. Fairbank (1974).
    L'estimation du nombre de victimes en elle-même comportant une marge d'erreur d'environ 30 millions de personnes - indique à quel point la famine est méconnue. Ceci est directement attribuable à la quasi-absence d'information qui filtra, à l'intérieur comme à l'extérieur du pays pendant la crise. En plus du peu d'information disponible, celle prenant sa source directement en Chine, produite par les rares journalistes occidentaux autorisés à se rendre sur place, peignait un tableau complètement fantaisiste et éloigné des faits. Elle encensait les « prodiges » du système socialiste chinois et les succès de Mao mais semblait aveugle face à la crise humanitaire sans précédent qui se jouait dans le pays.
    Ces écrits [...] affirmaient en effet que pour la première fois de son histoire, le pays le plus populeux de la planète était auto-suffisant en termes agricoles et que Mao avait réussi à éradiquer la faim du pays grâce à ses mesures novatrices. Cette couverture, à mille lieues des faits, est directement attribuable à trois facteurs : le contexte mondial de la guerre froide, le contexte national en Chine et la structure cognitive des rares journalistes occidentaux présents dans le pays [...]

    Pele Ariane mémoire 2009 pp 17-18 (pdf pp 26-27)

    - 28 janvier : le gouvernement de Mao Zedong met en place la graphie simplifiée des caractères de l'écriture chinoise.

    - 11 février : naissance du pinyin.

    - 05 - 23 mai : VIIIe congrès du Parti communiste chinois.

    Mao Zedong lance le « Grand Bond en avant » dont l'objectif est de permettre à la Chine populaire de rattraper le Royaume-Uni en quinze ans. Ce « grand bond en avant » s'achèvera en 1959 sans succès (peut-être 30 millions de morts dus à la famine et à la malnutrition).
    Mao sera écarté avant de revenir au pouvoir en 1966.

    Le Parti communiste chinois condamne le révisionnisme yougoslave.

    - 9 mai : la Chine rompt ses relations diplomatiques avec le Japon.

    - 31 juillet : voyage de Nikita Khrouchtchev en Chine.

    - 22 - 25 août : bombardements chinois sur Jinmen et Matsu.

    - 30 août : achèvement de la collectivisation des campagnes.
    Le Parti communiste chinois décide de généraliser le système des « communes populaires », avec élimination de toute propriété privée.

    - Début du conflit sino-soviétique.

    - D'importantes opérations de guérilla sont signalées dans l'est du Tibet. Cette rébellion est provoquée par des tentatives d'instaurer des communes populaires semblables à celles qui existent dans d'autres régions de la Chine. Les autorités chinoises annoncent que l'établissement des communes est reporté au Tibet, mais il est déjà trop tard pour éviter l'extension du conflit armé.

    Wikipédia

     

     Rejoindre l'article Les Chinois et les Moineaux

    Aller à l'accueil

     

    Haut de page