• 2020 10 16 Conflans : Assassinat de Samuel Paty

    « "Tout ça pour ça" titrait Charlie Hebdo [en septembre] dernier en republiant ses caricatures du prophète Mahomet alors que s’ouvrait le procès des attentats de janvier 2015. » (Contrepoints)

    Samuel Paty 1973-2000

    « Depuis 2012, 2015, à chaque attentat, qui est, en même temps qu’une explosion de douleur et d’émotion, une manifestation de la sur le islamique qui nous mine et nous tue, "une bataille s’est engagée", pour reprendre les mots d’Alain Finkielkraut, entre "le parti du sursaut" et "le parti de l’Autre", le parti des accommodements et des compromissions.

    En 2015, comme lui, j’avais été naïf, je pensais que la tuerie, par ses cibles, par le parcours de ses auteurs, par le traumatisme collectif, allait faire bouger les lignes, les consciences, les choses. Oui, il y eut traumatisme dans les salles des profs, mais le parti des accommodements reprit vite le dessus et, faut-il le dire, la décapitation d’Hervé Cornara, en fin d’année scolaire, en 2016, ne remua pas beaucoup le corps enseignant. J’en eus honte.

    Et aujourd’hui ? Effectivement, la décapitation de ordonnée par une fatwa, pour citer M. Darmanin, de parents d’élèves remue profondément. À juste titre. Mais jusqu’où ? Jusqu’à quand ? » Boulevard Voltaire :

    La pire injure à la mémoire de Samuel Paty c'est le hors-sujet (pdf)

    « Xavier Bertrand a immédiatement proposé "d’interdire les pseudos" sur Internet, alors même que rien dans l’affaire de Conflans ne s’est fait anonymement. Gros succès, multiples reprises. Laetitia Avia n’a pas tardé non plus à monter au créneau pour "relancer sa loi contre la haine en ligne" qui a pourtant été "censurée très sévèrement" [!] par le Conseil constitutionnel comme constituant de fait une atteinte disproportionnée à la liberté d’expression. Gros succès là aussi, et s’il faut "changer la Constitution" [rien que ça !] pour cela, n’hésitons surtout pas !

    Et encore ceci n’est-il qu’un pâle résumé de ce concours Lépine des idées les plus liberticides et les plus décalées du moment. Pour mieux en mesurer toute l’absurde et hypocrite dimension, je vous suggère de lire les analyses de h16 et de Frédéric Mas sur Contrepoints. » (Contrepoints)

    ... et vouloir y introduire à toute force les élus qui depuis des jours s'écharpent en concours Lépine de propositions "plaisantes" (un internaute)

    Et le mot de la fin (provisoire de cette histoire) revient à Jacques Chirac avec son légendaire sens de la formule :

    « De toute façon, les merdes volent en escadrille. »

    Le rapport de l’inspection générale de l’Éducation Nationale sur la décapitation de Samuel Paty | La lettre patriote 04/12/2020

    Pour faire suite à l’attentat perpétré le vendredi 16 octobre 2020 contre un professeur d’histoire-géographie du collège du Bois d’Aulne à Conflans-Sainte-Honorine (académie de Versailles), une mission d’inspection générale a été chargée d’établir l’enchainement des faits.

    __________

    Documentation

    Le droit d’asile : une pratique ancestrale teintée d’abus

    L’assassinat du professeur de Conflans-Sainte-Honorine, Samuel Paty, le 16 octobre 2020, par le Russe, d’origine tchétchène, Abdoullakh Anzorov qui bénéficiait du droit d’asile, replace au centre de l’actualité cette protection accordée à des réfugiés politiques qui a toujours donné lieu à des dévoiements.

    Dossier de Hérodote

    « Islamogauchisme, la trahison du rêve européen »

    Un film écrit et réalisé par Yves Azéroual, dédié à #SamuelPaty et à toutes les victimes du terrorisme islamiste

    Pourquoi et comment une poignée d'intellectuels et de politiques de gauche et d'extrême gauche, peu nombreux mais très influents dans les médias et dans la mouvance des droits de l'homme, ont-ils imposé une véritable sanctuarisation de l'islam dans l'espace politique français au point d’en devenir complaisant avec l’islamisme au nom du #PasDAmalgame  ?

    Pourquoi ces intellectuels et ces politiques, pour la plupart agnostiques et libertaires ont ils sombré dans l’#IslamoGauchisme avec son idéologie victimaire et sa culture de l’excuse ?

    Dans son documentaire choc, Yves Azéroual identifie les racines du mal, pointe les agissements troubles de personnalités politiques, médiatiques, associatives et intellectuelles, les complicités idéologiques, et, in fine, met en exergue les risques, pour notre démocratie européenne, de voir l’islam politique et radical s’imposer au détriment de l’Islam des Lumières. Dans un face à face inquiétant avec l’extrême droite.

    [https://www.youtube.com/watch?v=0TsZx7I-iGY] YouTube 21 octobre 2020

    __________

    Voir

    Castaner : des boulettes en série au gouvernement (L'Internaute juillet 2019)

    Perles des politiques

    Perles des politiques 2018

    -----

    Articles divers en pdf

    2020 10 19 Avons-nous perdu ? (La Lettre Patriote)

    2020 10 19 La tribune à laquelle vous avez échappé (provisoirement) - Causeur

    2020 10 19 Un enseignant martyr laïc de lislamisme détonateur de la guerre civile ou dernier avertissement (Boulevard Voltaire)

    2020 10 21 Floyd-Paty Deux morts, deux mesures (Causeur)

    2020 10 31 Assa Traoré l'injure faite à Samuel Paty (Boulevard Voltaire)

     

     

     

    haut de page